Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Quatre médailles de Bronze pour les Français à Qingdao

[Equipe de France]  - le 22/08/2007

[Equipe de France]

L'Equipe de France en a fini aujourd'hui avec la préolympique de Qingdao après 8 jours de compétition.

L'épreuve se déroulait dans les conditions des Jeux Olympiques avec un représentant par nation et par série et sur le site des futurs Jeux Olympiques. La baie de Fushan n'a d'ailleurs pas failli à sa réputation. Un vent faible, majoritairement entre 4 et 8 noeuds, un fort courant, une chaleur de plomb et beaucoup d'humidité auront parfois rendu les conditions de course difficiles. Mais les français semblent s'adapter aux spécificités de ce plan d'eau et ont réalisé de bons résultats d'ensemble à Qingdao. Ils remportent quatre médailles de Bronze en Tornado, Star, RS :X Hommes et 470 Femmes.

En Tornado, Xavier Revil et Christophe Espagnon ont réalisé de belles performances tout au long de la semaine. Pénalisés par une manche de 12 à l'entrée dans la compétition, le duo n'a plus le droit à l'erreur. Plus de régularité et surtout un sans faute dans la Medal Race -ils terminent 2ème de la manche- leur permet d'accéder à la troisième marche du podium. Un résultat qui vient compléter un tableau déjà bien rempli pour 2007 avec une 3ème place au championnat d'Europe et une 6ème place au championnat du monde. Les autrichiens Roman Hagara et Hans Peter Steinacher s'imposent dans la série.

En Star, l'équipage Xavier Rohart / Pascal Rambeau termine la compétition sur une petite déception, celle d'avoir laissé la victoire finale s'échapper en raison d'une Medal Race en-deçà de leurs performances sur la semaine. En tête du classement général ce matin, les doubles champions du monde n'ont pas réussi à s'adapter suffisamment au vent forcissant au cours de la Medal Race. Ils terminent 7ème de la manche et descendent de deux marches pour prendre finalement la médaille de bronze. Si l'or leur échappe de peu dans une compétition particulièrement serrée, Xavier et Pascal ont une fois encore montré toute la maitrise de leur sujet sur un plan d'eau qu'ils découvraient pour la première fois. Deuxième de la Medal race, ce sont les brésiliens Robert Sheidt et Bruno Prada qui s'emparent de la victoire finale.

Ingrid Petitjean et Nadège Douroux remportent la médaille de bronze en 470 après une très belle victoire lors de la medal race. Les marseillaises se sont montrées très accrocheuses tout au long de la semaine et ne terminent qu'à deux petits points des australiennes Rechichi / Parkinson, médaille d'or. C'est le deuxième podium pour le duo tricolore sur le plan d'eau des futurs Jeux Olympiques puisque l'an dernier, Ingrid et Nadège s'étaient déjà classées 2ème. Rappelons également leur titre de vice-championnes du monde remporté en juillet au Portugal.

La quatrième médaille de bronze revient donc à Julien Bontemps, autre valeur sûre française. Le licencié de l'ASPTT Nantes a bénéficié de sa connaissance du plan d'eau sur lequel il avait déjà régaté l'an dernier et s'était classé 6ème. Il a aussi fait preuve d'une grande détermination. Avec cette troisième place, Julien, qui a effectué son retour à la compétition au printemps dernier après l'obtention de son professorat de sport, confirme sa montée en puissance. Comme dans beaucoup de séries, le jeu était serré en RS :X et la Medal Race aura nettement modifié la hiérarchie puisque le chinois Yuan Guo Zhou, avec ses 4 victoires de manches sur les 6 disputées, se voyait déjà couronné en son pays. Mais on sait combien le résultat sur la Medal Race peut être déterminant. En terminant avant dernier de l'ultime manche, il doit céder sa couronne au néo-zélandais Tom Ashley.

Même schéma chez les filles en RS :X mais cette fois au détriment de la française Faustine Merret. En tête du classement général ce matin, Faustine fait une mauvaise Medal Race : elle termine dernière. « Aujourd'hui, nous avons eu des conditions exceptionnelles avec du vent. Ca allait bien jusqu'au moment où j'ai pris des algues. J'ai eu beaucoup de mal à les enlever donc j'ai du carrément mettre la voile dans l'eau. Quand je suis repartie, j'étais 10ème ! » explique la championne olympique. Ces vingt points lui coûtent cher puisqu'elle doit, de ce fait, descendre du podium pour prendre la 4ème place. On sentait cet après midi une pointe de déception pour celle qui avait effectué une très belle compétition après sa contre performance au championnat du monde de Cascas -elle avait terminé 13ème, ndr-. On retiendra surtout que le plan d'eau chinois, son courant et ses conditions de vent faible semblent convenir à la licenciée des Crocos de l'Elorn qui a remporté notamment trois victoires de manches.

Dans la catégorie des « jeunes loups », on trouve Pierre Leboucher et Vincent Garros en 470. 5ème du championnat d'Europe et vainqueurs de la SOF, les nantais ont déjà fait parler d'eux cette année. Et s'ils ne montent pas sur le podium en Chine, ils terminent sur une très belle 5ème place avec une victoire de manche hier. Ils devancent les israliens Kliger / Gal, troisième du championnat du monde ISAF.

On constate la même énergie autour du duo Morgan Lagravière / Stéphane Christidis en 49er. Ils réalisent une belle performance en entrant dans le Top Ten avec leur 8ème place. Morgan et Stéphane ont montré durant toute la compétition qu'ils pouvaient se hisser au meilleur niveau. Pour preuve, ils remportent une victoire de manche et terminent sur une belle deuxième place dans la Medal Race. Reste à gagner en régularité.

La compétition aura été plus difficile pour nos représentants en Laser, Thomas Le Breton et en Laser Radial, Sophie de Turckheim. Classés respectivement 18ème et 13ème, Thomas et Sophie n'auront pas la chance de disputer la Medal Race. C'est une surprise pour nos deux athlètes habitués des podiums mondiaux. « Sophie est passée à côté de très belles choses. Elle fait des petites erreurs qui au final lui coûtent cher car elle avait la capacité de disputer la Medal Race. Thomas a quant à lui effectué un démarrage difficile » explique Claire Fountaine. Le martiniquais Ismal Bruno se classe 20ème en Finn.

L'Equipe de France va quitter la Chine dans les jours qui viennent. Pour les athlètes comme pour l'encadrement, les valises seront chargées d'enseignements. Le prochain rendez-vous avec Qingdao est fixé à l'année prochaine, et plus précisément au 9 août 2008, premier jour de compétition pour les tricolores. Cette fois, il ne s'agira plus de la répétition générale mais bel et bien des Jeux Olympiques, ceux de Beijing 2008.


Interview de Claire Fountaine, directrice de l'équipe de France :
« Le bilan de cette préolympique est positif avec quatre médailles de bronze. Il n'y a pas de médailles d'or mais c'est l'an prochain qu'il faudra en avoir. Les français apprécient le plan d'eau. Nous avons une bonne équipe qui s'est montrée accrocheuse et rigoureuse. Il reste des axes de travail notamment dans le courant. Mais globalement, l'équipe a montré qu'elle était bien dans le rythme. Les Jeux seront difficiles, il n'y a pas eu beaucoup de manches disputées et les Medal Race se sont parfois déroulées avec très peu d'écart. Je crois que tout le monde a bien pris la dimension de l'événement et du plan d'eau. On le savait, il est difficile avec beaucoup de courant, de la mer, des vents légers. Cela induit parfois de longues attentes qu'il faudra aussi savoir gérer. »

Interview de Faustine Merret :
« La semaine s'est déroulée en grande partie dans du petit temps. Là, j'étais bien tant sur le plan physique qu'au niveau de la vitesse. J'étais devant très rapidement. Mais j'ai du faire face à quelques événements qui m'ont pénalisé. Par exemple, j'ai cassé ma planche le premier jour puis le deuxième tour, j'ai fait une faute sur l'australienne. En réparant, je suis tombée et je finis 3 à la manche. Hier, l'ukrainienne a réclamé contre moi avec comme témoin l'italienne. J'ai perdu cette réclamation, du coup je fais DSQ à la manche. Aujourd'hui, nous avons eu des conditions exceptionnelles avec du vent. Ca allait bien jusqu'au moment où j'ai pris des algues. J'ai eu beaucoup de mal à les enlever donc j'ai du carrément mettre la voile dans l'eau. Quand je suis repartie, j'étais 10ème ! Dans le petit temps, je vais bien. Par contre, dans le vent j'ai du mal à tenir. Mes performances sont meilleures que celles du début de saison. Cela me rassure car je vois que je suis bien revenue au niveau mais il me manque encore quelques petites choses pour retrouver toutes mes capacités.»

Interview de Xavier Revil :
« Aujourd'hui, c'était un peu l'exception qui confirme la règle car nous avons eu 20 noeuds de vent avec des rafales à 25 et des grosses vagues. Nous avons été bien dans le coup pendant toute la régate. On a une bonne vitesse dans le petit temps et on a pu se sortir de situations difficiles grâce à cette vitesse. Depuis trois ans, notre point fort est la polyvalence et cela nous a encore bien servi ici. Mais il faut se battre en permanence et c'est ce que nous avons fait notamment sur la Medal Race .Nous sommes vraiment allés chercher cette deuxième place. Cela a été une grosse bataille tout le temps. Il fallait qu'on soit devant l'anglais et l'allemand sans trop se faire rapprocher par l'argentin. Et ça l'a fait, on fait deuxième et donc on monte sur le podium. Naviguer à seulement 15 bateaux est très différent sur le plan stratégique. Il ne faut pas se contenter d'attaquer car il n'y a jamais beaucoup de points d'écart et tout point perdu peut être très difficile à récupérer. Cela fera partie de nos axes de travail. On fait 3ème au championnat d'Europe, 6ème au championnat du monde ISAF et 3ème ici, nous sommes vraiment contents de nos résultats cette année.»

Interview de Xavier Rohart :
« Globalement, et à l'exception de la Medal Race d'aujourd'hui, nous avons rencontré ici les conditions prévues, c'est-à-dire des vents assez légers entre 5 et 8 nœuds, et un fort courant. Le climat est chaud et humide mais ce n'est pas désagréable. Sur les grandes lignes, nous sommes satisfaits du comportement du bateau, du gréement, etc… même si nous ne sommes sans doute pas les plus rapides. Sur cette semaine de régate, nous avons pris pas mal de risques pour nous tester, aussi bien en ce qui concerne les départs, que la navigation et la stratégie. Pas de surprises concernant les leaders qui étaient tous là où l'on pouvait les attendre. Notre résultat confirme que nous en faisons partie. Le meilleur moment est sans doute pendant la quatrième journée où nous avons fait 1 et 2 aux deux manches et où nous avons été bien dominateurs. C'est vraiment un sentiment sympa. Je pense qu'on a marqué les esprits ce jour là. Par contre, le plus mauvais est la Medal Race bien sur. Le vent avait franchement monté et nous ne nous sommes pas assez bien adaptés. Il y avait beaucoup de courant et nous sommes partis trop loin, pensant que le courant allait nous remonter. Nous nous sommes fait « englober » et il ne nous a pas été possible de contrôler nos principaux adversaires et notamment Scheidt »

Podium et résultats des coureurs français engagés :

Tornado:
1 - Roman Hagara / Hans Peter Steinacher (AUT)
2 - Darren Bundock / Glenn Ashby (AUS)
3 - Xavier Revil / Christophe Espagnon (SRV Annecy - SRR Equipe de France militaire)

Star :
1 - Robert Scheidt / Bruno Prada (BRA)
2 - Hamish Pepper / Carl Williams (NZL)
3 - Xavier Rohart / Pascal Rambeau (YC La Pelle - SR Rochelaises)

470 hommes :
1 - Nathan Wilmot / Malcolm Page (AUS)
2 - Nick Rogers / Joe Glanfield (GBR)
3 - Alvaro Marinho / Miguel Nunes (POR)
5 - Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)

470 femmes :
1 - Elsie Rechichi / Tessa Parkinson (AUS)
2 - Ai Kondo / Naoko Kamata (JPN)
3 - Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille - SN Marseille)

RS :X hommes :
1 - Tom Ashley (NZL)
2 - Yuan Guo Zhou (CHN)
3 - Julien Bontemps (ASPTT Nantes)

RS :X femmes :
1 - Bryony Shaw (GBR)
2 - Alessandra Sensini (ITA)
3 - Jessica Crisp (AUS)
4 - Faustine Merret (Crocos de L'Elorn)

49er :
1 - Stevie Morrison / Ben Rhodes (GBR)
2 - Iker Martinez / Xabier Fernandez (ESP)
3 - Peter Hansen / Soren Hansen (DEN)
8 - Morgan Lagravière / Stéphane Christidis (YC Pointe Rouge / EV Cagnes sur Mer)

Finn :
1 - Ben Ainslie (GBR)
2 - Pieter Jan Postma (NED)
3 - Peer Moberg (NOR)
20 - Ismal Bruno (CN Schoelcher)

Laser Radial :
1 - Anna Tunnicliffe (USA)
2 - Jo Aleh (NZL)
3 - Tina Mihelic (CRO)
13 - Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire)

Laser :
1 - Maciej Grabowski (POL)
2 - Paul Goodison (GBR)
3 - Rasmus Myrgren (SWE)
18 - Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire)


Infos et résultats : http://www.2007qdregatta.com

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :