Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Le Trophée Pinatel clos en beauté le Championnat de France Classique Tour de Star

[Voile lgre]  - le 04/11/2010

[Voile lgre]

Le 1er novembre dernier, le Trophée Pinatel - 3ème et dernière étape du Championnat de France Classique Tour de Star après Nice et Annecy - battait son plein en Ile de France.

Une compétition conviviale, comme en témoigne Philippe Gontier, Président du CV Paris qui organisait l'évènement.

Photos et résultats de l'évènement sont disponibles [sur le site du club] ainsi que le classement provisoire du Championnat de France Classique Tour, disponible sur notre site [en cliquant ici].




Philippe Gontier, Président du CVParis

Quelle animation sur le plan d'eau pour cette compétition, 20 bateaux rassemblés, 3 Stars venant d'Allemagne, 1 Star venant de Finlande. Indépendamment de notre IDF, des bateaux de Nice, Marseille et Annecy sont venus compléter cette belle flotte.

Magnifique spectacle sur l'eau dans ces couleurs d'automne, le bonheur du/des photographes, entre autre de Didier Ravon de Voiles & Voiliers passé pour l'occasion.


Notre comité de courses a parfaitement géré cette compétition, sachant lancer quand il fallait ces dix manches, annuler quand le vent ou les péniches risquaient de contrarier fortement le bon déroulement de l'épreuve, changer le sens du départ quand le vent faisait des siennes, etc... bref un sans faute pour le plus grand plaisir des coureurs. Merci à Marie-Thérèse, Hervé et un nouveau : Gilles Brunel.
Toute une équipe est venue lui donner le coup de main : les François, Patrick, Christian, Bruno, Gérard, ... grand merci à tous ces bénévoles.
Ce ne fut pas facile ! samedi le vent nous la jouait plutôt sud-ouest. Il fallait prendre un bon départ lançé, pas simple quand on est 20 sur la ligne. Une fois parti, il fallait savoir gérer risées et trous d'air qui se baladaient allègrement sur le plan d'eau. Heureusement qu'un beau soleil donnait la pêche. 4 manches ont été courues ce premier jour.


Dimanche, le vent était dans l'autre sens, Est presque dans l'axe mais plutôt léger. Seules trois manches ont pu être lancées. Pas plus facile pour autant, les bateaux restant facilement très groupés, il fallait pouvoir se dégager et ne pas être rattrapé.

Le soir nous avions le dîner officiel des équipages, organisation impeccable menée par notre Commissaire et son équipe ; compte tenu du nombre, il fallait assurer ! . Nous nous sommes régalés et si on mesure en décibel, l'ambiance y était. Ce fut également un grand plaisir de revoir notre ami Pierre Mathé, accompagné de sa fille Annie, le fondateur de ce PINATEL, trentième du nom.



Lundi, pour ce dernier jour de régate ce fut un sacré bouquet final. Pour le spectacle nous avions un petit vent de Nord, tendance variable entre Ouest et Est : carrément infernal. Le summum fut la dernière manche sur deux tours. A la tête de la course c'était le grand tourniquet, les premiers se retrouvaient derniers, reprenaient l'avantage, le reperdaient, etc .. jusqu'à la ligne d'arrivée où le classement final pour 6 bateaux s'est réglé dans les dernières secondes : ouf !! il était temps que cela s'arrête, l'apoplexie et la crise cardiaque étaient proches.

Il suffit de regarder le classement pour comprendre, les trois premiers ont le même nombre de point et il en manque très très peu aux 3 suivants après 10 manches courues : la lutte fut vraiment rude.

Belle démonstration d'Hervé Godest équipé de Jean-Louis Menoret qui à l'arraché enlève le morceau, une longue et fructueuse expérience du plan d'eau lui ont permis d'y croire jusqu'au bout, de ne rien lâcher jusqu'à la dernière seconde. Philippe Burban avec Laurent Le Deuff mettent en avant l'YCIF, le CVP avec la la très belle troisième place de Romain Andrieux et Olivier Guérin, revenus très fort.

Xavier Rohart naviguait avec sa femme, il a su nombre de fois revenir d'une façon remarquable en tête de course dans ces conditions particulièrement "meulanesques".  Notre premier équipage allemand, Uwe Hannemann et sa femme Anette, était très bien placé. Il a craqué dimanche, ne voulant pas terminer la dernière manche.

Beau retour de Dominique Chauvet dans la série. Nol-Roland Le Berre et son fils sur leur Star en bois font bonne figure et se classent devant Klaus Bode.



Cette régate étant sous le haut patronage du YCF, la fameuse tape de bouche a été remise au premier équipage mixte : Xavier Rohart et sa femme Nathalie.

 

Par : Philippe Gontier


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :