Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Double circuit pour Mathieu Richard avec le RC44 et le World Match Racing Tour

[Equipe de France de Match Racing]  - le 13/05/2011

[Equipe de France de Match Racing]

S'engager sur le circuit RC44 : l'opportunité s'est présentée et Mathieu Richard l'a saisie... Cette saison, le Nantais mènera donc de front deux projets puisqu'il continue bien évidemment d'occuper une place de choix en sa qualité de membre de l'équipe de France de match racing sur le World Match Racing Tour. Vice-champion du monde en 2010, Mathieu ne perd pas de vue son objectif de s'emparer cette année du titre mondial. En naviguant parallèlement en RC44 avec ses équipiers habituels (Greg Evrard, Thierry Briend, Olivier Herlédant, Yannick Simon), Mathieu continue d'accumuler l'expérience et de fédérer un groupe déjà bien solide. Précisons que cinq autres membres d'équipage font partie de Aleph Sailing Team : Hugues Lepic, propriétaire/barreur, Nicolas Doré, Jean Baptiste Marcon, Xavier Leroy et Axel Trehin.  

« C'est une évolution dans le cursus de notre équipage. Nous nous ouvrons à un autre circuit, c'est intéressant techniquement et sportivement. C'est un bon challenge ! On peut même dire que c'est un pari osé, difficile mais c'est ce qui est intéressant dans notre démarche » s'enthousiasme Mathieu qui dispute actuellement sa première régate en RC44, en Autriche, sous les couleurs d'Aleph Sailing Team.
Le RC44 compte 6 épreuves, le WMRT en affiche 9. Le programme va donc être chargé pour Mathieu et ses hommes mais les deux circuits sont complémentaires puisque le RC 44 se compose de course en flotte bien sûr mais également de match race. Côté calendrier, tout s'enchaine parfaitement même si Mathieu a du faire l'impasse sur le Match Race France pour pouvoir être présent en Autriche. « Il y avait sur ce début de saison un conflit de dates entre les deux circuits mais ce sera le seul. Nous avons du faire un choix et comme nous avons le droit à un joker sur le WMRT, nous l'avons utilisé pour Marseille » conclue Mathieu.

Sur le WMRT, on retrouvera donc l'équipage estampillé « Equipe de France de Match Racing » dès la deuxième épreuve, en Allemagne du 24 au 29 mai.

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :