Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Damien Iehl et Mathieu Richard sur le Match Race Germany, 2ème étape du World Match Racing Tour

[Equipe de France de Match Racing]  - le 23/05/2011

[Equipe de France de Match Racing]

10 jours après sa victoire sur le Match Race France, Damien Iehl s'apprête à disputer la deuxième étape du championnat du monde de Match Racing en Allemagne. Le Nantais connait bien cette épreuve qu'il a déjà remportée en 2008. La confiance est là, forcément mais la prudence est de mise. Damien souhaite « aborder les matchs les uns près les autres pour éviter de se mettre trop de pression ». A l'équipage marseillais de Damien (Fred Guilmin, François Verdier, Devan Le Bihan) s'ajoute Cédric Chateau pour l'épreuve allemande. Parmi ses adversaires, Damien devra faire face à une concurrence internationale affûtée comme le Danois Radich, l'italien Bruni ou l'australien Gilmour. Il gardera aussi certainement un œil sur l'autre membre de l'équipe de France : Mathieu Richard. Le Nantais fait son retour sur le circuit en Allemagne. Il était absent lors de la première étape du WMRT à Marseille car il disputait une épreuve en RC 44. « Nous avons fait 5ème, un résultat au delà de ce que l'on pouvait espérer car le bateau est très technique et le niveau particulièrement relevé. Ce n'était pas gagné d'avance mais cela a été très positif » résume Mathieu au sujet de l'épreuve autrichienne. Le licencié de l'APCC Voile Sportive est forcément impatient d'affronter de nouveaux les meilleurs mondiaux sur le WMRT qui reste son principal objectif. Vice champion du monde l'an dernier, Mathieu fait partie des leaders du circuit. Il arrive entouré de son équipage habituel (Yannick Simon, Gred Evrad, Olivier Herlédant et Thierry Briend). Lui aussi, connait bien cette épreuve. 3ème l'an dernier, il a très souvent accédé aux demi-finales. Pas sûr que cela soit un avantage car personne ne peut se vanter de connaitre parfaitement ce plan d'eau. Damien comme Mathieu s'accordent à dire que Langenargen est un plan d'eau très tactique qui peut réserver bien des surprises. Difficiles de maitriser tous les paramètres sur ce lac où les revirements de situation sont monnaie courante ! L'an dernier la finale et la petite finale n'ont d'ailleurs pas pu être disputées par manque de vent. Il faudra donc être « fort mentalement » selon Mahieu et il faudra aussi faire preuve de réactivité. L'épreuve se dispute en effet sur de nouveaux bateaux : les Bavaria 40S. La prise en main devra donc être rapide. Ce sera l'objectif de demain sur la manche d'entrainement !

Plus d'infos sur : www.matchrace.de

Programme du Match Race Germany :
Manche d'entrainement : mardi 24 mai
Premiers rounds robins : mercredi 25 mai
Finale : dimanche 29 mai

Interview de Damien Iehl :
« Après notre victoire à Marseille, nous avons fait un debrief puis nous avons privilégié le repos. Un peu de sport également. On va essayer de continuer comme ça mais on ne se met pas de pression. On va refaire comme à Marseille, c'est à dire gérer match après match. Bien sûr, on veut aller le plus haut possible et refaire une finale ce serait parfait mais le championnat est encore long. Il va surtout falloir s'adapter vite au bateau car il change cette année. Quant au plan d'eau, il n'est pas facile mais nous sommes tous logés à la même enseigne. Et puis, l'organisation sur place gère très bien cela. Ils n'hésitent pas à changer les parcours quand il le faut ou à annuler les manches si les conditions ne sont vraiment pas réunies. » 

Interview de Mathieu Richard :
« C'est notre retour sur le circuit WMRT. Mais nous avons disputé quelques épreuves de Match racing en début d'année, notamment la Congressional Cup qui étaient des bonnes préparations pour la suite de la saison. Cela dit c'est vrai que cette épreuve en Allemagne, c'est particulier pour nous puisque le WMRT reste notre objectif principal. On ne l'a jamais gagnée mais nous avons souvent été demi-finalistes. On connait bien cette épreuve mais ce n'est pas forcément un avantage (rires). Car en général, les conditions ne sont pas évidentes. C'est une épreuve très tactique, cela ouvre le jeu. On ne peut pas tout maitriser. On a souvent vu des retournements de situations imprévisibles. C'est pour cela qu'il faut être bien préparé et arriver fort mentalement ! » 

Classement 2011 ISAF World Match Racing Tour (Après la première étape)
1 Damien Iehl - 25 pts
2 Bertrand Pace - 22pts
3 Torvar Mirsky - 19pts
4 Jesper Radich - 16pts
5 Pierre Antoine Morvan - 14pts
6 Francesco Bruni - 12pts
7 Peter Gilmour - 10pts
8 Alvaro Marinho - 8pts
9 Phil Robertson - 4pts
10 Ian Williams - 2pts

L'équipe de France de Match Racing engagée sur le Match Race Germany :
Mathieu Richard (APCC Voile sportive) et son équipage Yannick Simon (SNBSM) / Olivier Herlédant (APCC Voile Sportive) / Greg Evrad (APCC Voile Sportive) / Thierry Briend (CN Arradon)

Damien Iehl (APCC Voile Sportive) et son équipage Fred Guilmin (APCC Voile Sportive) / François Verdier (YC Grande Motte) / Devan Le Bihan (CN Lorient) / Cédric Chateau (CVSAE)
 
Equipages engagés sur le Match Race Germany
Bjorn Hansen (Sweden) - Mekonomen Sailing Team
Eugeney Neugodnikov (Russia) - Team Synergy
Francesco Bruni (Italy) - Mascalzone Latino
Phil Robertson (New Zealand) - WAKA Racing
Peter Gilmour (Australia) - YANMAR Racing
Eric Monnin (Switzerland) - Team Ocalys Corum
Johnie Berntsson (Sweden) - Berntsson Sailing Team
Jesper Radich (Denmark) - Adrian Lee & Partners Racing Team
William Tiller (New Zealand) - Full Metal Jacket Racing
Stefan Meister (Germany) - German Match Race Champion

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :