Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

L'EQUIPE DE FRANCE CHEZ LES ANGLAIS

[Equipe de France]  - le 06/06/2011

[Equipe de France]

L'élite internationale de la voile olympique se retrouvera du 6 au 11 juin sur la Sail For Gold Regatta, 5ème manche de la coupe du monde de voile olympique. Au-delà de cet enjeu, l'épreuve revêt une importance particulière car elle se dispute sur le site des J.O 2012. Cette occasion de régater dans la baie de Portland attire évidemment tous ceux qui entendent être de la fête olympique dans un peu plus d'un an. Pour les membres de l'équipe de France, le rendez-vous prend un tour encore plus crucial puisque Philippe Gouard, son Directeur Technique National, a décidé d'en faire à la fois la 2ème épreuve de référence en vue de la sélection pour les JO et pour le Test Event qui se déroulera au même endroit en août prochain. L'équipe de France est donc là au grand complet si l'on excepte le barreur de 49er Manu Dyen qui se remet de son opération survenue suite à sa blessure à l'épaule lors de la Semaine Olympique Française (pour ne pas perdre « la main », son équipier Stéphane Christidis est engagé avec le Danois Peter Hansen). Après les sept podiums décrochés à Hyères, les français entendent bien poursuivre leur marche en avant sur les eaux des Britanniques. Ils y avaient obtenu l'an dernier 4 médailles avec les victoires de Pierre Leboucher et Vincent Garos en 470 Hommes, de Charline Picon en RS :X et les 2èmes places de l'équipage de Claire Leroy en Match Race et de Jonathan Lobert en Finn. En Paralympique, on suivra également Damien Séguin, vainqueur à Weymouth en 2010 en 2.4 et le Sonar barré par Bruno Jourdren, récent lauréat de la SOF. Toutes les medal race se disputeront le samedi 11 juin.  


Interview de Philippe Gouard, DTN :

« C'est une épreuve évidemment importante puisque c'est la 2ème étape d'observation en vue de la sélection pour les JO. Toute l'équipe est là mais je dois déplorer l'absence pour cause de convalescence de Manu Dyen. Il y a aussi des membres de l'équipe qui arrivent avec des petits « bobos » physiques. Je pense à des équipiers de 470 comme Nadège (Douroux) ou Vincent (Garos). C'est du à une technique de « pumping » qui consiste à se décrocher du trapèze et à ainsi améliorer le cap au près. Mais c'est anti-anatomique à souhait et du coup les poignets et avant-bras souffrent. On va suivre cela. Plus on approche de la date fatidique des JO plus le niveau monte donc c'est évidemment intéressant de venir se tester sur le site des JO qui focalise encore plus l'attention. Désormais, avant chaque épreuve, le podium est l'objectif pour toutes les séries. Mais après une SOF particulièrement brillante, je ne fixe pas cette fois d'objectif chiffré. Il faut aussi savoir bien géré les moments forts et c'est clair que sur le site des JO cette année ce sera davantage le Test Event en Août. C'est une épreuve sur laquelle il n'y aura qu'un équipage qualifié dans chaque série comme pour les JO. D'ailleurs, la Sail For Gold Regatta ne sert pas seulement d'épreuve de sélection en vue des JO, elle déterminera, combinée avec les résultats de la SOF, les équipages sélectionnés pour le Test Event pendant que les 2ème et 3ème équipages auront eux l'obligation d'aller disputer le championnat d'Europe Inter-séries à Helsinki en juillet. »      

Jonathan Lobert (Finn):

"Je suis très content de venir régater sur le plan d'eau des jeux. Cette année chez les Finn ça va être un combat de tous les instants, de nombreuses nations vont avoir leurs sélections sur cette régate. Tout le monde risque d'être très tendu notamment les Anglais qui ne feront aucun cadeau. Je me sens en pleine forme, j'ai réglé mes petits soucis du début de saison, je vais juste essayer de naviguer à mon niveau et ne rien lâcher jusqu'au bout ! "

Pierre Leboucher (470 Hommes):

"Ca fait plaisir de revenir ici faire une régate comme la Sail For Gold, car c'est une régate que nous avons gagnée l'année dernière. Il ne va pas être facile de réitérer la performance mais l'objectif est bien celui là. Ce plan d'eau nous l'apprécions particulièrement pour ses conditions météo. Après avoir gagné la première épreuve d'observation à Hyères, nous voici sur la seconde et nous voulons continuer sur notre lancée."

Charline Picon (RSX Femmes):

« L'année dernière j'ai gagné l'épreuve. Cette année le niveau va être plus relevé, avec de nombreuses sélections pour tout le monde. Mon ambition est le podium comme sur toutes les world cup et tant qu'à faire essayer de décrocher la plus haute marche. Il y a 2 semaines je n'ai fait que la moitié du stage à Weymouth à cause d'une petite blessure (point de suture au pouce). De plus le mât que j'avais choisi pour la régate s'est cassé, donc ma préparation n'est pas celle que j'aurais voulu mais je me suis adaptée et ça devrait aller...j'ai choisi un autre mât à la Rochelle, ma blessure a cicatrisé et je me suis préparée physiquement. Pendant les 5 jours du stage où je n'ai pas navigué je suis allée sur le bateau voir les étrangères. Marina Alabau a l'air très rapide, après il faut voir si on navigue en poules ou en flotte...c est pas le même jeu. »

Plus d'infos sur:
http://www.skandiasailforgoldregatta.co.uk/

Les athlètes de l'Equipe de France présents à Weymouth:

470 homme :
Nicolas Charbonnier / Jérémie Mion (YC Antibes-Equipe de France Douane / SNO Nantes)
Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)

470 femme :
Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)
Emmanuelle Rol / Hélène de France (ASPTT Marseille / ASPTT Marseille)
Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest - Edf militaire / CN Plérin )

49er:
Stephane Christidis / Peter Hansen (EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)

Finn:
Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire)
Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

Laser :
Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime)

Laser radial:
Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)
Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire)

RS : X homme:
Julien Bontemps (ASPTT Nantes)

RS : X femme:
Charline Picon (Palmyr Atlantic Voile)
Marine Rambaud (CNF Cornouaille)
Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)

Match racing Féminin:
Claire Leroy / Marie Riou / Elodie Bertrand (SN St Quay Portrieux / USAM Voile / CV Arcachon)

Star:
Xavier Rohart / Pierre Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)
Guillaume Florent / Pascal Rambeau (Graveline GVLS / ASPTT La Rochelle)

Les athlètes du Groupe France présents à Weymouth :

Laser Radial :
Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises)

49er :
Julien D'Ortoli / Noé Delpech (YCPR / YCPR)

470 Hommes :
Sofian Bouvet / Vincent Guillarm (YC Antibes / USAM Voile)

Match Race :
Anne - Claire Le Berre / Alice Ponsar / Myrtille Ponge (SR Brest-Equipe de France Militaire/CVB Erquy - Equipe de France Militaire/ SNO Nantes-Equipe de France Militaire)

 

Par : effets mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :