Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Gagner des points au Portugal

[Equipe de France de Match Racing]  - le 23/06/2011

[Equipe de France de Match Racing]

Le Portimao Portugal Match Cup annonce déjà la mi-parcours du championnat du monde de Match Racing 2011. Mathieu Richard et Damien Iehl sont sur place depuis hier et s'apprêtent à disputer cet après-midi la manche d'entrainement avant d'entrer dans le vif du sujet dès demain. Les deux équipages estampillés Equipe de France de Match Race espèrent bien tirer profit de cette épreuve qui les voit revenir en Europe, après une étape coréenne en demi-teinte.

Damien Iehl, Frédéric Guilmin, François Verdier, Devan Le Bihan et Erwan Vanier ont digéré la contre performance de la Corée où ils n'avaient pas réussi à sortir des Round Robins. Ce coup d'arrêt avait été difficile à encaisser après leur excellent début de saison. Décalage horaire, nouveau plan d'eau, nouveau bateau et peut être un peu trop de confiance… Damien et ses hommes ont subi une épreuve qu'ils découvraient pour la première fois. Au Portugal, c'est différent, ils reviennent en terrain connu puisque Damien, François et Devan ont déjà disputé l'épreuve de Portimao. C'est donc encore plus motivés qu'ils abordent cette 4ème étape de la saison. Pas question de laisser filer les points alors qu'ils ont vraiment une carte à jouer ! 3èmes du classement général provisoire, Damien et ses équipiers ont prouvé en début de saison qu'ils pouvaient être les meilleurs. Reste à rejouer le scénario ici ! Pour l'instant, tout incite à profiter de cette épreuve : « le plan d'eau est magnifique, le soleil brille. C'est super beau » raconte Damien. Mais le Nantais sait aussi que le WMRT se gagne dans la tête. Humilité semble donc être le mot d'ordre de l'équipage à la veille du coup d'envoi de l'épreuve. Il va falloir rester concentré et ne rien lâcher face à la horde d'équipages (8 au total aussi brillants les uns que les autres) animée par un seul et même objectif : la victoire.

Mathieu Richard garde lui aussi un mauvais souvenir de la dernière épreuve en Corée. Sorti en quart de finale par le futur vainqueur de l'épreuve Bjorn Hansen, le Nantais a tout à gagner au Portugal. Actuellement 8ème du classement général provisoire, il n'est évidemment pas à sa place. Vice-champion du monde l'an dernier, Mathieu doit donc absolument engranger des points à Portimao. « Le WMRT dure une saison entière. C'est un vrai marathon et l'important est d'être à l'arrivée. Il faut faire preuve de patience et de persévérance » relativise Mathieu avant d'ajouter qu' « un résultat s'impose ». On peut compter sur l'équipage qu'il compose avec Olivier Herlédant, Greg Evrard, Thierry Briend et Mathieu Renaud pour sortir les griffes et réagir sur ce plan d'eau qu'ils connaissent bien. S'ils n'ont jamais remporté l'épreuve, Mathieu et ses hommes avaient atteint la demi-finale en 2009. Cette fois, ils veulent tout simplement aller encore plus loin !

Face à eux, Mathieu Richard et Damien Iehl retrouveront les meilleurs équipages du circuit dont Hansen, vainqueur, on l'a dit en Corée mais également l'italien Bruni, actuel leader du championnat ou encore l'autralien Peter Gilmour, deuxième. Début de l'épreuve demain. La finale est programmée dimanche.

 Interview de Mathieu Richard :

« Nos débuts sur le World Match Racing Tour ne sont pas à la hauteur de nos ambitions puisque nous sommes actuellement 8èmes au général. Ce n'est pas idéal, nous n'avons pas marqué autant de points que nous l'espérions, le bilan comptable n'est pas très bon. Maintenant le WMRT dure une saison entière. C'est un vrai marathon et l'important est d'être à l'arrivée. Il faut faire preuve de patience et de persévérance. Nous avons une obligation de résultats. Comme d'habitude, nous allons nous appliquer pour naviguer du mieux possible et faire un résultat. L'équipage est pratiquement le même que d'habitude. Mathieu Renault remplace Yannick Simon au poste de N°1. Les bateaux sur lesquels nous allons naviguer sont des SM 40. Ce sont des bateaux spécialement conçus pour le match racing. Ils sont à la fois simples, basiques, physiques et très évolutifs. Le plan d'eau du Portugal est unique car il est marqué par une brise thermique qui se lève progressivement.  Les matches se courent généralement l'après-midi quand le thermique se lève. »

Interview de Damien Iehl :

« Nous sommes arrivés en Corée avec un peu de pression et aussi beaucoup d'inconnu (le plan d'eau, le bateau, le décalage horaire, etc.). Cela n'a pas été facile pour nous de se mettre dedans et le dernier jour, nous n'avons pas réussi à nous transcender, à prendre de bons départs. C'est l'analyse que nous faisons de cette épreuve. Maintenant, il faut être humble. Nous sommes avant tout très contents d'être là. La Corée est maintenant derrière ! Il y a moins d'inconnu ici, moins de stress. Nous avons un coup à jouer car nous sommes bien sur ce championnat. Il faut que nous réussissions à faire de bons round robins. Le niveau de jeu est important mais c'est aussi un jeu mental. Il y a encore du temps d'ici la fin du championnat mais c'est certain, il ne faut pas laisser filer les points. Nous sommes déjà bien concentrés aujourd'hui sur l'entrainement ! » 

Composition des équipages de l'Equipe de France :
Mathieu Richard (APCC Voile sportive) et son équipage Mathieu Renault (SR Vannes) / Olivier Herlédant (APCC Voile Sportive) / Greg Evrard (APCC Voile Sportive) / Thierry Briend (CN Arradon)

Damien Iehl (APCC Voile Sportive) et son équipage Fred Guilmin (APCC Voile Sportive) / François Verdier (YC Grande Motte) / Devan Le Bihan (CN Lorient) / Erwan Vanier (SN Larmor Plage)

Classement général provisoire ISAF World Match Racing Tour 2011 après 3 étapes :
1 Francesco Bruni (ITA) Bruni Racing - 59pts
2 Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing - 48pts
3 Damien Iehl (FRA) French Match Racing Team - 41pts
4 Torvar Mirsky (AUS) The Wave Muscat - 31pts
5 Jesper Radich (DEN) Adrian Lee & Partners - 28pts
6 Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team - 27pts
7 Phil Robertson (NZL) WAKA Racing - 27pts
8 Mathieu Richard (FRA) French Match Racing Team - 24pts
9 Bertrand Pace (FRA) Aleph Sailing Team - 22pts
10 Ian Williams (GBR) Team GAC Pindar - 21pts

Equipages engagés sur le Portimao Portugal Match Cup
Johnie Berntsson (SWE) - Berntsson Sailing Team
Francesco Bruni (ITA) - Bruni Racing
Reuben Corbett (NZL) - AON Racing Team
Peter Gilmour (AUS) - YANMAR Racing
Bjorn Hansen (SWE) - Mekonomen Sailing Team
Damien Iehl (FRA) - French Match Racing Team
Olli-Pekka Lumijarvi - (FIN) - Siragusawa Sailing Team
Alvaro Marinho - (POR) - Seth Sailing Team
Torvar Mirsky - (AUS) - The Wave Muscat
Jesper Radich - (DEN) - Adrian Lee & Partners
Mathieu Richard (FRA) - French Match Racing Team
Ian Williams (GBR) - Team GAC Pindar

Les 8 épreuves du World Match Racing Tour:

-    Match Race France du 10 au 15 mai 2011
-    Match Race Germany du 24 au 29 mai 2011
-    Korea Match Cup du 7 au 12 juin 2011
-    Portimao Portugal Match Cup du 22 au 26 juin 2011
-    Match Cup Sweden du 4 au 10 juillet 2011
-    St Moritz Match Race du 30 août au 4 septembre 2011
-    Argo Group Gold Cup du 3 au 9 septembre 2011
-    Monsoon Cup du 22 au 27 novembre 2011

 

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :