Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

A quelques jours de l'épreuve de la Coupe du Monde à Palma, Guillaume Chiellino devient directeur de l'Equipe de France Olympique

[FFVoile]  - le 29/03/2013

[FFVoile]

Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France Olympique

Alors que Jacques Cathelineau, nouveau DTN de la Fédération Française de Voile, vient tout juste de prendre ses fonctions, un autre acteur important entre en scène pour cette nouvelle olympiade. Il s'agit de Guillaume Chiellino. Ce Marseillais qui connaît parfaitement le système olympique est nommé directeur de l'Equipe de France Olympique.

Jean-Pierre Champion, Jacques Cathelineau et Claire Fountaine, aujourd'hui élue du Haut Niveau, ont choisi de confier cette mission à cet ancien coureur (Laser, 49er) qui affiche aussi près de 10 années d'expérience en tant qu'entraineur puis coach manager.  « Il connaît parfaitement les sportifs, le fonctionnement de l'équipe de France et dispose du recul nécessaire pour embrasser cette responsabilité dans toutes ses composantes. J'apprécie ses qualités de rigueur et de recherche de l'excellence qui correspondent à ce que j'attends de mes proches collaborateurs. Il excelle dans l'organisation et la recheche de performance. Il dispose également d'un assentiment général ce qui est important dans cette période charnière où il faut construire la transition vers la préparation olympique de RIO.  Enfin, il a montré ses capacités à monter des équipes qui marchent dans une discipline nouvelle comme en 49er à une époque où il n'y avait pas de culture en France. Or, la nouvelle olympiade propose deux nouvelles séries à construire, le catamaran mixte nacra 17 et le féminin FX, outre les autres séries où il faut également remonter en puissance. Guillaume est l'homme de la situation pour booster nos élites olympiques vers les podiums. » commente Jacques Cathelineau.

Désormais à la tête de l'Equipe de France, Guillaume Chiellino est investi du rôle qu'occupait Claire Fountaine pour les olympiades d'Athènes puis de Pékin. A 34 ans, il va oeuvrer auprès du DTN avec pour ambition de gérer au quotidien l'équipe de France et d'exploiter toutes ses richesses sportives. « C'est une superbe mission qui s'offre à moi. Je pense que nous avons une équipe avec un fort potentiel. Il faut réussir à faire le nécessaire pour passer un cran car beaucoup de nos sportifs se classent autour de la cinquième place mondiale. Les championnats du monde seront d'ailleurs des étapes phares dans cette olympiade, ce seront clairement des objectifs forts » explique le tout jeune directeur de l'Equipe de France.

A quelques jours de l'étape de la Coupe du Monde à Palma, Guillaume s'apprête à assister à la rentrée des Français en Espagne. Et il aura déjà beaucoup de choses à observer.

Les forces françaises en présence à Palma

En attendant que la première composition de l'Equipe de France soit annoncée d'ici quelques semaines, focus sur une bonne partie des forces françaises présentes à Palma pour le Trofeo Princesa Sofia.

Honneur à notre médaillé de bronze à Londres : Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire) en Finn. Le Rochelais compte déjà un grand nombre de jours d'entrainement cet hiver. Notamment une session à La Rochelle avec un sparring partner de choix, Marc Salminen, Suédois champion olympique à Londres. Chez les planches, c'est le retour du Nantais Julien Bontemps (ASPTT Nantes). En 470 Hommes, Pierre Leboucher (ASPTT Nantes) fait son entrée sur l'olympiade avec un équipier de talent, son ancien entraineur, Nicolas Le Berre. Rappelons que Nicolas avait également été sélectionné pour les JO d'Athènes aux côtés de Gildas Philippe. L'association qui avait déjà été expérimentée à Hyères l'année dernière en raison d'une blessure de Vincent Garos (alors équipier de Pierre) avait révélé un beau potentiel ! Sofian Bouvet (YC Antibes) retrouve Jérémie Mion (SR Havre) pour ce début d'olympiade. Ensemble, les deux hommes affichent déjà un beau palmarès avec notamment deux titres de champions du monde jeunes en 2009 et 2010.

Le Lasériste Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte Maxime), qui a passé une partie de l'hiver en entrainement au Brésil, disputera l'étape de Palma. Chez les 49er, trois équipages français seront présents avec Mathieu Frei (SRC) / Yann Rocherieux (CN de Sciez), Julien D'Ortoli (YCPR) / Noé Delpech (YCPR) et Thomas Ribeaud (YCPR) / Sebastien Scotto Di Fasano (YCPR).
En Laser Radial, le Pôle France de la Rochelle sera présent en force avec les jeunes Michon (SNO Nantes), Bolou, de Kerangat (SR Rochelaises), Riou (EV Locquirec), Gadel (ASN Quiberon), Fauthoux (CM Hendaye).

Du côté des nouveaux supports, on surveillera bien entendu le premier rendez-vous des Nacra français, catamaran mixte. Billy Besson (SNO Nantes / spécialiste du F18, partenaire dans la préparation des JO de Pékin en Tornado) et Marie Riou (USAM Voile) 6ème à Londres en match race) feront leurs premiers pas en compétition tout comme Moana Vaireaux (YC Carnac) / Manon Audinet (Saint George Voile) ou Audrey Ogereau (ASPTT Nantes) / Matthieu Vandame (SR Vannes). Deux skiffs porteront les couleurs françaises en 49er FX Lili Sebesi (YCPR) / Caroline Vandame (CV Saint Aubin Elboeuf) ; Hélène Defrance (ASPTT Marseille) sera quant à elle associée à une étrangère pour cette épreuve. 

Notons que plusieurs équipages très attendus sont absents à Palma. Ils ont prévu d'entrer dans la compétition pour l'étape de la coupe du monde de Hyères (du 21 au 27 avril prochain) à l'image de Manu Dyen (CNV Aix Les Bains - Equipe de France Douanes) / Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire) en 49er, Camille Lecointre (SR Brest - Equipe de France Militaire) / Mathilde Géron (CMV St Brieuc - Equipe de France Militaire) en 470 ou encore Franck Cammas (YCPR) / Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire) et Olivier Backes (SN Marseille) / Ingrid Petitjean (SN Marseille) en Nacra 17. Charline Picon (Palmyr Atlantique Voile), qui est en récupération après son mondial de RS :X (5ème), sera également présente pour la SWC Hyères.

A Palma, la compétition débute lundi 1er avril et prendra fin le samedi 6. 
__________
> Interviews :

Guillaume Chiellino, nouveau directeur de l'Equipe de France Olympique :

« C'est une saison un peu particulière avec notamment la nomination d‘un nouveau DTN et, sur le plan sportif, des championnats du monde dispersés entre mars (RS:X) et novembre (Laser). On observe des dynamiques différentes selon les séries et puis des rythmes également différents selon les équipages. Certains à l'image des 470, des 49ers ou de Jean-Baptiste Bernaz ne se sont pas vraiment arrêtés, d'autres font véritablement leur retour à Palma. Quant à la série Nacra, elle s'est lancée pleinement dans l'entrainement depuis août dernier. Cette première régate aura valeur de test pour connaître leur place au sein de la hiérarchie mondiale. Je vais être présent durant toute l'épreuve. Cela va être l'occasion pour moi de discuter avec les athlètes et les entraineurs. C'est une superbe mission qui s'offre à moi. Je pense que nous avons une équipe avec un fort potentiel tant au niveau de l'encadrement que des sportifs. Il faut réussir à faire le nécessaire pour passer un cran car beaucoup de nos sportifs se classent régulièrement autour de la cinquième place mondiale. Les championnats du monde seront d'ailleurs des étapes phares dans cette olympiade, ce seront clairement des objectifs forts. »

Jacques Cathelineau, DTN au sujet de la nomination de Guillaume Chiellino :

« J'ai choisi Guillaume car il possède une triple expérience en tant que sportif, entraîneur et responsable du suivi socio-professionnel des élites depuis plusieurs années. Il connaît parfaitement les sportifs, le fonctionnement de l'équipe de France et dispose du recul nécessaire pour embrasser cette responsabilité dans toutes ses composantes. J'apprécie ses qualités de rigueur et de recherche de l'excellence qui correspondent à ce que j'attends de mes proches collaborateurs. Il excelle dans l'organisation et la recheche de performance. Il dispose également d'un assentiment général ce qui est important dans cette période charnière où il faut construire la transition vers la préparation olympique de RIO.  Enfin, il a montré ses capacités à monter des équipes qui marchent dans une discipline nouvelle comme en 49er à une époque où il n'y avait pas de culture en France. Or, la nouvelle olympiade propose deux nouvelles séries à construire, le catamaran mixte nacra 17 et le skiff féminin FX, outre les autres séries où il faut également remonter en puissance. Guillaume est l'homme de la situation pour booster nos élites olympiques vers les podiums. »

Plus d'infos sur l'étape de la Coupe du Monde à Palma :
www.trofeoprincesasofia.org/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :