Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

A 2 jours de l'ouverture, à 3 jours des premières régates

[Equipe de France]  - le 12/08/2004

[Equipe de France] Dans moins de 48 heures l'ensemble de la délégation française défilera derrière le handballeur Richardson pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'Athènes. Un moment fort auquel participeront la plupart des 18 régatiers puisque, rappelons-le, les tricolores ont réussi la performance d'obtenir leur ticket dans les 11 séries olympiques. Dès le lendemain, ce sont les 470 hommes et Femmes, Finn et Yngling qui ouvriront le bal suivis, dimanche, par les Mistral hommes et femmes, Europe et Laser. Après deux olympiades vierges de médailles pour la voile française, notre délégation arrive à Athènes avec des ambitions que Philippe Gouard, le Directeur Technique National, n'hésite pas à quantifier : trois médailles ce qui constituerait la meilleure performance de la voile française. Il est vrai qu'en se gardant de tout triomphalisme, les résultats enregistrés depuis trois ans peuvent laisser espérer des podiums dans pas moins de huit séries : il s'agit du Star (Xavier Rohart et Pascal Rambeau, champions du monde 2003), des 470 femmes (Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, vice championnes du monde 2003) et hommes (Gildas Philippe et Nicolas Leberre, Champions d'Europe 2003 et 4ème des mondiaux en 2004), du Tornado (Olivier Backès et Laurent Voiron, vice champions du Monde et champions d'Europe 2002), du Finn (Guillaume Florent, 3ème du Champion d'Europe 2004), du 49er (Marc Audineau et Stéphane Christidis, 3ème champion d'Europe 2003), du Mistral Hommes (Julien Bontemps, champion du Monde 2004) et Femmes (Faustine Merret, 3ème des Championnats du monde 2004). Fort de leurs performances ascendantes, nos représentants en Laser (Félix Pruvot), Europe (Blandine Rouille) et Yngling (Anne le Helley, Elodie Lesaffre et Marion Deplanque) chercheront à rentrer dans le Top Ten. Reste que, plus en voile peut être que dans d'autres sports du fait de l'influence des éléments naturels, c'est sur l'eau que tout cela se jugera.

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :