Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Les Jeux Méditerranéens, 10 représentants pour l'Equipe de France de Voile Olympique

[Equipe de France]  - le 20/06/2013

[Equipe de France]

Tous les quatre ans, la Méditerranée organise ses « mini-JO ». Le principe est simple, rassembler dans un même lieu des centaines d'athlètes des pays méditerranéens dans un esprit olympique. 24 nations sont représentées (toute ayant une côte méditerranéenne) et 27 disciplines sont en compétition. Au total, ce sont 248 athlètes qui vont disputer les Jeux Méditerranéens à Mersin en Turquie à partir de demain.

La cérémonie d'ouverture a lieu ce soir et c'est le lutteur Steeve Guénot (champion olympique à Pékin) qui a été désigné porte-drapeau de la délégation française.  Côté voile, seules les séries Laser, Laser radial, 470 Hommes et 470 Femmes sont en compétition. Dix athlètes tricolores ont été sélectionnés par la commission du Haut Niveau (Claire Fountaine, Vice-Présidente chargée du Haut Niveau, Jacques Cathelineau, Directeur Technique National et de Guillaume Chiellino, Directeur de l'Equipe de France). Parmi eux, Camille Lecointre, Mathilde Géron, Sofian Bouvet et Jérémie Mion, tous les quatre fraîchement auréolés de leurs titres de champions d'Europe. On note également la présence du duo Pierre Leboucher / Nicolas Le Berre qui n'avait pu participer à l'Européen de 470. Le lasériste de l'Equipe de France, Jean-Baptiste Bernaz sera lui aussi à Mersin avant de rejoindre quelques jours plus tard le Tour de France à la Voile où il officiera pour la première fois en tant que skipper du bateau TPM Coych. Chez les Laser Radial, la France sera représentée par Mathilde de Kerangat et Marie Bolou. 

La compétition débute demain pour la voile et se terminera jeudi. Les athlètes disputeront deux manches par jour avec un jour de réserve lundi. Présente sur place depuis deux jours, la délégation française a pu découvrir le superbe plan d'eau de Mersin. Les conditions météo s'annoncent parfaites pour le début de l'épreuve avec un thermique qui peut atteindre les 15 nœuds dans l'après-midi. Pour les Français, ces Jeux Med sont une étape importante et l'ensemble des athlètes souhaite bien figurer en Turquie. « Tous ont cette régate comme l'un des objectifs phrases de l'année. Jean Baptiste Bernaz a fait un gros bloc de préparation. Pour Maxime Mazard, c'est la découverte de ces Jeux Med et des enjeux qui y sont liés. Chez les filles en Laser Radial, elles ont envie de poursuivre après un très beau début de saison. C'est l'occasion de jouer au meilleur niveau. Camille Lecointre et Mathilde Géron auront à cœur de bien naviguer ici après le titre obtenu le week end dernier. C'est pareil pour Sofian Bouvet et Jérémie Mion. Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre sont eux aussi très motivés. Ils n'ont pas pu disputer le championnat d'Europe et ont une grosse envie de bien faire ici. Et pour les 470, c'est un excellent tremplin en vue du mondial du mois d'août » analyse Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France. Les Français auront notamment à faire face aux grosses délégations italienne, croate, slovène ou grecque. Chez les 470 Hommes, le niveau sera particulièrement relevé avec entre autre la participation du duo croate Fantela / Marenic. En Laser, il faudra surveiller le croate Stipanovic, 4ème à Londres, et auteur d'un beau début de saison. 

Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France : 

« Nous sommes très agréablement surpris par l'ensemble du site et des infrastructures ici à Mersin. A départ, ces Jeux Med devaient être organisés par la Grèce et le contexte économique a rendu les choses impossibles. La Turquie a repris le flambeau il y a seulement 18 mois. La Marina est flambant neuve et le village est très grand. 

On peut vraiment parler de « Mini JO ». C'est vraiment l'esprit que cela donne même si globalement les athlètes sont plus jeunes. Beaucoup viennent chercher une première expérience de ce type. 

Les 470 Hommes et Femmes seront encadrés sur place par Gildas Philippe. Pour les Laser et Laser Radial, ce sera Pascal Rambeau. Nous avons également un kiné sur place, Adeline Chatenet. C'est un encadrement un peu resserré au niveau des entraineurs. C'est ce que nous souhaitons avec Jacques (Cathelineau, le DTN) pour favoriser davantage l'autonomie des coureurs. »

Athlètes français sélectionnés pour les Jeux Méditerranéens : 

Laser Radial : Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises), Marie Bolou (CN Lorient)

Laser Standard : Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste-Maxime), Maxime Mazard (SRC)

470 Féminin : Camille Lecointre (SR Brest - Eq. de France militaire) / Mathilde Géron (CMVSB - Eq. de France militaire)

470 Masculin : Sofian Bouvet (YC Antibes) / Jérémie Mion (SR Havre) ; Pierre Leboucher (ASPTT Nantes) /  Nicolas Le Berre (FFVoile)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :