Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Groupama 34 remporte la 1ère étape du Tour de France à la Voile 2013 !

[Habitable]  - le 01/07/2013

[Habitable]

Bref, intense et heureux, voilà qui résume parfaitement le premier parcours de ralliement du Tour de France à la Voile 2013, deuxième étape du Championnat de France Elite de Course au Large en Equipage. Les marins se sont mouillés et se sont régalés en ralliant Dunkerque au port hollandais de Breskens cette nuit. 12 heures de navigation dans du vent fort, des départs au tas, un long bord de spi jusqu'à Rotterdam suivi de quatre heures de près pour redescendre. Cette entrée en matière était courte mais tonique ! Le Team OmanSail mène une bonne partie de l'étape mais se fait doubler à une vingtaine de milles de l'arrivée par Groupama 34. Franck Cammas s'impose sur ce premier parcours de ralliement, c'est déjà sa cinquième victoire de manche ! Bretagne Crédit Mutuel Elite  complète le podium. Sodebo est relégué à la 10e place à cause d'un bout-dehors cassé à la bouée de dégagement. Martinique - BE.Brussels, beau 7e, prend la tête du classement amateur.

Ils ont quitté Dunkerque avec tous leurs cirés sur le dos, prêts pour une première étape de 110 milles et de coefficient 3. À 21h, les 12 M34 prennent un bon départ dans des conditions parfaites, 12 nœuds d'ouest, mer plate et coucher de soleil. Le passage à la bouée de dégagement est compliqué. Team OmanSail prend la tête mais un contact entre Sodebo et Bretagne Crédit Mutuel Elite entraine la casse du bout-dehors du bateau de Thomas Coville. L'équipage se pose un temps la question de rentrer au port pour réparer voire d'abandonner la manche mais prend rapidement la décision de poursuivre malgré cette avarie. 

Comme prévu, la jolie glissade se muscle au crépuscule. Le vent atteint les 20, 25 nœuds pendant la nuit. Les équipages signent des pointes à 20 nœuds. a tire sur les bras des régleurs, ça tire sur les bras des barreurs, ça trempe les cirés et les bottes. La nuit est noire et la houle rentre. Il faut se méfier des cargos et des bouées, plusieurs concurrents se font peur. Menés par Cédric Pouligny, les Omanais, les Anglais et les Français d'OmanSail enroulent la cardinale ouest Bollen en tête vers 2h30. Groupama 34 les suit, Bretagne Crédit Mutuel Elite est troisième et Courrier Dunkerque 4e.

La flotte repart au près jusqu'à la bouée Samselbu à l'embouchure de l'Escaut. Le jour s'est levé et c'est le bateau vert de Franck Cammas qui mène désormais. OmanSail est à une trentaine de longueurs. Il réussit à réduire l'écart sur le tout dernier bord sous spi de capelage mais ça ne suffit pas. Groupama 34 conforte sa place de leader au général provisoire en s'imposant en 11h25min, seulement 54 secondes devant OmanSail ! Cammas est satisfait de remporter cette « belle bagarre avec Team OmanSail ». Le vainqueur de la Volvo Ocean Race parle d'une première étape de ralliement « difficile où tout s'est joué à pas grand-chose ». Pouligny garde lui aussi le sourire. Malgré la fatigue, il est satisfait d'être dans le match depuis Dunkerque et content des manœuvres effectuées cette nuit par son équipage. 

Bretagne Crédit Mutuel Elite complète le podium. « a a mal commencé car il y a eu un petit incident avec Sodebo. Nous sommes vraiment désolés qu'ils n'aient pas pu faire l'étape dans des conditions normales. (…). Nous avons eu de supers sensations au portant, avec une nuit bien noire, des creux incroyables » raconte le navigateur Christopher Pratt.

Courrier Dunkerque 3 s'est fait quelques frayeurs sous spi avec les cargos de la mer du Nord, il prend la 4e place. Nantes St Nazaire E.Leclerc est 5e, les jeunes de TPM Coych 6e. Ceux de Martinique - BE.Brussels, amateurs, prennent une belle 7e place. A leur arrivée à Breskens, ils découvrent avec surprise qu'ils prennent la tête du classement amateur. C'est un premier ralliement très encourageant pour les Martiniquais et les Belges qui semblent commencer à trouver leurs marques.

Sodebo, qui avait renvoyé son spi depuis l'étrave, a souffert du manque de son bout-dehors et termine 10e. Coup dur pour l'équipe de Coville qui voyait en cette étape une belle opportunité de prendre des points. « C'était l'étape à ne pas rater au portant dans la brise et on se faisait une joie d'aller s'amuser. Donc c'était pénible et même chaud car naviguer sous spi sans bout dehors, c'est tout de suite moins agréable et moins facile » raconte un skipper frustré à son arrivée en Hollande.

Aujourd'hui, repos, séchage et alimentation sont au programme des 96 coureurs. Les parcours techniques reprennent demain avec trois courses de coefficient 1 si la météo le permet (départ des pontons à 9h).

____________________________________________

Une oreille sur les pontons

Franck Cammas, skipper de Groupama 34, vainqueur du ralliement :

 « a s'est joué à pas grand-chose. La course était difficile. Nous n'aurions pas été très heureux de perdre cette première place juste à l'arrivée. a a été une très, très belle bagarre avec une météo pas facile dans une nuit très noire. Beaucoup de vent pendant la nuit. Avec 20-25 nœuds de vent sur ces bateaux, au portant à enchainer les empannages, nous sommes rarement sereins. On était un peu tendus toute la nuit avant de remonter au près.

a a été une belle bagarre avec Oman du début à la fin. Ils étaient devant au portant, on a pu les passer au près. On est arrivé vraiment à quelques longueurs l'un de l'autre, c'était très sympa. Heureusement que ça se finit comme ça. On a eu de la réussite pour terminer devant car on ne domine pas tant que ça sur la régate mais sur les arrivées, oui. Ca peut très bien basculer d'un côté ou de l'autre donc il ne faut pas perdre de points. Et pour l'instant, on n'en a pas perdu beaucoup. »

Cédric Pouligny, skipper de Team OmanSail, 2e du ralliement :

« Sous spi nous avons carburé, nous allions vite, nous avons attaqué assez fort. Nous avons fait de beaux empannages dans du vent fort. On a envoyé du bois comme on dit ! En contrepartie, nous nous sommes mis dans le rouge. J'ai barré pratiquement tout le temps : je suis un petit peu cramé. Nous avons pris des risques pour être rapides. Le départ est toujours important et comme nous étions plutôt véloces dans la brise sous spi, nous avons bien réussi à contenir Groupama. Ils sont passés devant nous au près. Même si nous avons mis un peu de temps à retrouver nos marques, nous sommes restés assez proches d'eux. Le spi c'était chaud, avec 20-25 nœuds, et pas mal de mer. Nous avons fait un départ au tas et nous sommes restés couchés un petit moment en pleine nuit. Nous avons essayé, il ne nous manquait pas grand-chose. Je suis content mais surtout crevé ! »

Christopher Pratt, Bretagne Crédit Mutuel Elite, 3e du ralliement :

« C'était une super étape ! a a mal commencé car il y a eu un petit incident avec Sodebo. Nous sommes vraiment désolés qu'ils n'aient pas pu faire l'étape dans des conditions normales. Nous avons toujours été dans le trio de tête. Les Omanais ont pris un petit ascendant et nous n'avons jamais réussi à revenir sur eux. Nous avons eu de supers sensations au portant, avec une nuit bien noire, des creux incroyables. Tugdual a très bien géré à la barre sur tout ce portant. On ne fait pas de vrac, pas d'erreur de manœuvre. L'étape était vraiment magique avec un bord de portant très agréable et un près qui n'a pas été si pénible que ça. Groupama a mis la barre très haut et Team Omansail a très bien navigué.   On a eu une histoire assez incroyable avec un cargo et Courrier Dunkerque. Daniel Souben est passé juste derrière le cargo et nous juste devant. Quand on est à 15-16 nœuds sous spi, ce n'est pas très évident de manœuvrer. Courrier Dunkerque a dû manœuvrer pour pouvoir passer derrière. »

Corentin Douguet, skipper de Nantes St Nazaire E. Nazaire, 5e sur le ralliement :

« C'était bien, on s'est bien battu, personne n'est allé à la bannette. Nous étions sur le coup, tous, de A à Z. 5e, c'était le schéma, nous sommes contents. Le portant a été assez difficile. Nous avons fait du rappel au près et au portant. C'est un peu un truc de mutant (rires) ! Les deux régleurs de spi se relaient au génois et le barreur et le tacticien se relaient à la barre. Le numéro deux prend le relais de la GV. Tout est hyper physique en fait. Le numéro un régule sans cesse au hâle bas … Et se prend souvent des paquets d'eau, à tel point que son gilet s'est percuté (rires). »

Delphine Wolters, co-skipper Martinique BE Brussels, 7è sur le ralliement :

« C'était génial cette étape, sous spi tout le temps. Pour le près, on a eu bien froid mais les manœuvres se passaient bien donc on s'est bien amusé. Les deux derniers jours n'étaient pas supers pour nous donc ce bon résultat fait du bien au moral. Cela montre que l'on est capable. Nous sommes vraiment contents ! On a eu du mal à se rôder entre les deux équipes. Là, on s'est bien relayé, ça tournait bien. C'est bien pour la suite. Moi, j'étais piano et je me suis retrouvée à un moment donné tout devant. J'ai pris pas mal de vagues. Je devais aussi matosser, distribuer la nourriture à tout le monde. C'est un poste bien fatiguant ! On s'est bien fait confiance, personne n'a stressé sur cette étape ni avec les cargos, ni quand le vent est monté donc c'était top !»

____________________________________________

Classement général provisoire après 6 courses :

1 GROUPAMA 34, CAMMAS Franck    199 pts - Spi Bleu

2 TEAM OMANSAIL, POULIGNY Cédric    180 pts

3 COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel    177 pts

4 BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE, TROUSSEL Nicolas    174 pts

5 SODEBO, COVILLE Thomas    161 pts

6 NANTES - SAINT NAZAIRE - E.LECLERC, DOUGUET Corentin    158 pts

7 VILLE DE GENEVE - CARREFOUR ADDICTIONS, METTRAUX Elodie-Jane et GROUX Nicolas    154 pts

8 TOULON PROVENCE MEDITERRANEE - COYCH, BERNAZ Jean-Baptiste    154 pts

9 MARTINIQUE - BE.BRUSSELS, WOLTERS Delphine et MOURES Matthieu    133 pts

10 ISKAREEN, DITTMERS Christiane et BRUHNS Snke    133 pts

11 NORMANDIE, CHOQUENET Baptiste    133 pts

12 BIENNE - VOILE - SRS,  PETER Luzius et KUNZ François     113 pts

Plus d'infos sur le site du Tour de France à la Voile 2013


Photo :  JMLIOT/ASO

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :