Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Camille Lecointre et Mathilde Géron toujours en tête

[Equipe de France]  - le 07/08/2013

[Equipe de France]

Les choses sérieuses commencent sur le championnat du monde de 470 qui se déroule en ce moment à La Rochelle. Après deux jours de qualification, les finales ont débuté aujourd'hui et la tension est montée d'un cran. « Maintenant, il n'y a plus de chèvres » résume Mathilde Géron.

« Quoi ? On est en tête ??? »

Avec Camille Lecointre, les Bretonnes survolaient les débats depuis lundi mais la donne a maintenant changé avec le passage en finale et elles signent deux manches de huit. « Quoi ? On est en tête ??? » s'étrangle l'équipière, surprise de conserver la tête après cette journée moyenne. Il faut dire que leurs concurrentes ont à peine été plus régulières à l'image des Néo Zélandaises Jo Aleh et Polly Powrie qui s'offrent la première manche avant de s'effondrer sur la seconde (18èmes). Les Chinoises Wang et Huang, restées dans l'ombre pendant les phases qualificatives deviennent leurs dauphines, à deux points seulement de la première place.

Bouvet et Mion et la stratégie du raisonnable

Chez les garçons, Sofian Bouvet et Jérémie Mion poursuivent sur leur lancée. « Ce qu'on essaie de faire, c'est d'être le plus constant possible » explique le barreur. Pendant les qualifications, les champions d'Europe s'en sont tirés avec les honneurs (4ème) sans pour autant faire des étincelles. « En qualifs, il faut faire de bonnes choses sans pour autant mettre trop d'investissement. Il faut en garder sous le pied » explique le jeune barreur. Et cette stratégie du raisonnable semble porter ses fruits puisque les deux manches disputées aujourd'hui (9 et 5) leur font gagner une place au général et les place ex-aecquo avec les néo-zélandais Snow-Hansen et Willcox, deuxièmes.

Plus de joker pour Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre

En sortant des qualifications en seconde position, Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre ont réalisé une des belles surprises de ce début de mondial. L'équipier est en effet handicapé par une blessure au genou et ne peut pas jouer au mieux de ses capacités. Ce début de championnat est terni aujourd'hui par une réclamation perdue face aux Britanniques. Un banal refus de tribord les disqualifie de la deuxième manche et les prive de leur joker. « Maintenant, on a plus le droit à l'erreur » calcule Nicolas Le Berre.

Changement d'ambiance avec le mondial senior

A La Rochelle en ce mois d'août, un mondial en chasse un autre. La semaine dernière, les jeunes et les masters étaient en lice alors que ce sont les seniors qui sont en compétition jusqu'à samedi. « La semaine dernière, c'était plus détendu » témoigne Bernard Bonneau, l'un des meilleurs jury mondiaux, venu prêter main forte sur le championnat du monde de 470. Pour les juniors, le mondial était important mais les masters avaient une approche plus légère. Aujourd'hui, le niveau d'exigence est monté d'un cran. « On rentre dans le dur avec une régate de très haut niveau » souligne l'arbitre international.

Interview de Mathilde Géron :
« En finale, elles sont toutes bonnes ! On ne va pas dire que c'était la balade mais c'était presque facile. Maintenant, il n'y a plus de chèvres, tout le monde va à peu près à la même vitesse et la moindre erreur se paie cash. C'était compliqué aujourd'hui. On ne pouvait jamais savoir ce qui allait se passer. D'un côté le courant dit d'aller à droite, d'un autre côté, le vent dit d'aller à gauche. Les jours précédents, on arrivait à prendre l'avantage sur les autres et après, une fois que tu es devant tu es tranquille. Là, tu es dans la meute et faut en ressortir. Maintenant, c'est plus dur. Il faut faire attention à tout. »

Interview de Sofian Bouvet :
« Le titre européen, on n'y pense déjà plus. On est à fond dans notre championnat. On prend manche après manche et on verra au niveau du résultat ce que ça donnera. Ce qu'on essaie de faire, c'est d'être le plus constant possible. On a l'impression que c'est comme ça que ça va se jouer sur le championnat. C'est ce qui va payer. Le niveau en finales est beaucoup plus élevé. On le savait et on l'a vérifié. A la première manche par exemple, on trainait une algue. Le temps qu'on s'en rende compte, on a perdu des places. Ce n'est jamais simple de les reprendre. On est content de nos qualifs. On voulait terminer dans les cinq premiers. En qualifs, nous voulons faire de bonnes choses sans pour autant mettre trop d'investissement. Il faut en garder sous la semelle pour pouvoir justement être à bloc pour les finales. »

Interview de Pierre Leboucher :
« Les qualifications se sont bien passées. On a eu une première journée avec du vent et on s'est bien adapté. Finir les qualifications en deuxième position, c'est carrément top. La blessure de Nicolas (blessé au genou, ndlr) nous pénalise un peu sur des phases de transition mais on fait avec et on s'en sort bien. »

Résultats provisoires Hommes (après 2 courses en finale) :
1. AUS Mat Belcher et Will Ryan - 10 pts
2. NZL Paul Snow Hansen et Daniel Willcox - 18 pts
3. FRA Sofian Bouvet et Jérémie Mion (YC Antibes / SR Havre) - 18 pts

14 (env.) FRA Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre (ASPTT Nantes / FFVoile) - 48 pts

Résultats provisoires Femmes (après 2 courses en finale) :
1. FRA Camille Lecointre et Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire) - 16 pts
2. CHN Xiaomei Xu et Chunyan Yu - 18 pts
3. SLO Tina Mrak et Veronika Macarol - 20 pts

17. FRA Cassandre Blandin et Charlotte Mery de Bellegarde - 47 pts

Plus d'infos :
http://www.srr-sailing.com/results-470-world-championships/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :