Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Leboucher, Le Berre, Le sans faute

[Equipe de France]  - le 08/08/2013

[Equipe de France]

Ils n'avaient pas le droit à l'erreur ! Depuis la disqualification subie hier, Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre ont grillé leur joker et courent avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Sous le soleil, les Français signent trois courses en progression constante (6, 2, 1) quand leurs adversaires australiens font le chemin inverse (2, 10, 22). Au général ce soir, Pierre et Nicolas progressent de 12 places (!) et détrônent les Kangourous, en tête depuis le début du championnat. « On est restés bien concentrés, on a joué notre jeu et on fait une super journée, sans doute la meilleure de la flotte » résume le barreur, loin de crier victoire. Car le problème avec les épées de Damoclès, c'est qu'on ne s'en débarrasse pas comme ça et il faudra faire avec pour les deux dernières manches de finale, demain. En attendant, Pierre et Nicolas ont prouvé qu'ils avaient un moral d'acier, capable de renverser les pires situations, et ça, ça vaut de l'or.

Grosse faim de kiwis pour Camille et Mathilde

Les Bretonnes Camille Lecointre et Mathilde Géron serrent les dents à leur retour à terre. Elles ont beau avoir remporté la dernière manche du jour, elles se disent « hyper déçues » par les deux précédentes (8, 17) où elles n'ont jamais réussies à faire ce qu'elles voulaient. « On fait des erreurs énormes ! » enrage la barreuse qui met les Néo Zélandaises au centre de son viseur. « C'est avec elles qu'il va falloir batailler. Ce sont des coriaces ! ». En effet, Jo Aleh et Polly Powrie prennent l'avantage avec une journée en état de grâce (1, 2, 2). Camille relativise : « on savait bien que ce ne serait pas facile d'être championnes du monde » et se prépare pour une dernière journée de finale en mode combattante.

Jeudi noir pour Sofian et Jérémie

Ce jeudi a été difficile pour Sofian Bouvet et Jérémie Mion qui ont peiné sur leurs départs. Résultat, ils ne parviennent pas à cet eldorado qu'est le côté droit du plan d'eau et bataillent avec la meute. Les trois manches moyennes (29, 14, 23) les font descendre du podium même s'ils peuvent toujours y croire. « On n'est que 8ème, c'est tout à fait possible de revenir » annonce Jérémie qui calcule que les deux manches de finale programmées demain et la medal race de samedi peuvent leur permettre de retourner la situation.

Interview de Pierre Leboucher :

« Avec la disqualification d'hier, on avait plus le droit à l'erreur. On sait qu'on est dans le coup parce qu'on fait de bonnes qualifications mais on arrive en finale avec une DSQ (disqualification), c'est un peu dur à gérer. On est restés bien concentrés, on a joué notre jeu et on fait une super journée, sans doute la meilleure de la flotte. Demain, il reste deux manches encore et on comptera demain soir. On est un équipage neuf, j'avais un peu d'appréhension de savoir comment on allait gérer cette situation et on voit qu'on se sort plutôt bien des situations de crise. C'est un super point positif pour l'avenir. »

Interview de Camille Lecointre :

« On fait des énormes erreurs ! On a pas pris de supers départs, on ne peut pas  aller où l'on veut… ça a été une journée de bataille. On fait une première manche très mauvaise, à oublier. Sur la deuxième, on ne prend pas un super départ et on a passé notre temps à batailler pour aller à droite. On s'arrache, on s'arrache et on termine 5. Sur la dernière, encore une fois, on n'a pas pris un super départ mais on trouve un petit trou de souris et on a donné tout ce qu'on avait pour faire avancer le bateau. Ça nous sauve la manche et on la gagne bien. Je suis hyper déçue des deux premières manches. C'était une journée importante. Les néo-zélandaises sont les coriaces. C'est avec elles qu'il va falloir batailler maintenant.

Résultats provisoires Hommes (après 5 courses en finale) :
1. FRA Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre (ASPTT Nantes / FFVoile) - 16 pts
2. AUS Mat Belcher et Will Ryan - 22 pts
3. GBR Luke Patience et Joe Glanfield - 29 pts

8. FRA Sofian Bouvet et Jérémie Mion (YC Antibes / SR Havre) - 55 pts
19 .FRA Gabriel Skoczek et Achille Nebout (YC Mauguio Carnon / YC Mauguio Carnon) - 80 pts
20. FRA Vianney Guilbaud et Vincent Guillarm (CV St Quentin / USAM Voile) - 87 pts

Résultats provisoires Femmes (après 5 courses en finale) :
1. NZL Aleh Jo et Polly Powrie - 13 pts
2. FRA Camille Lecointre et Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire) - 21 pts
3. SLO Tina Mrak et Veronika Macarol - 27 pts

20. FRA Cassandre Blandin et Charlotte Mery de Bellegarde (SNO Nantes / SNO Nantes) - 79 pts

Plus d'infos :
http://www.srr-sailing.com/results-470-world-championships/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :