Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Les Bleuets assurent à Tavira !

[FFVoile]  - le 12/08/2013

[FFVoile]

Ils ont fait le show ! La semaine dernière, les Bleuets avaient rendez-vous à Tavira au Sud du Portugal pour courir le Championnat d'Europe Jeunes EUROSAF 2013 qui s'est déroulé du 5 au 9 août. Des conditions météorologiques quasi identiques - vent de nord le matin puis thermique de secteur Ouest - Sud Ouest l'après-midi oscillant la plupart du temps entre 8 et 12 nœuds et atteignant les 18 nœuds au plus fort- ont animé ces quatre jours de courses. Un championnat qui, faute de vent le vendredi, s'est conclu sans qu'aucune medal race ne soit lancée.

18 jeunes sportifs français avaient fait le déplacement, encadrés de Loic Billon, responsable de la délégation et de deux jeunes cadres de la FFVoile, David Lechene et Pierre Noesmoen. Avec cinq podiums dont deux titres la France termine première nation devant l'Italie pourtant grande favorite et l'Espagne. Les vainqueurs se nomment Tom Carissan et Loic Fischer Guillou (CNBPP /CNBPP) en 29 er et Hippolyte Machetti et Sidoine Dantes en 420 (SR Antibes / SR Antibes). Brice Yrieix et Tom Garcia ( SN Trinité sur Mer / Y C Carnac) en 29er, Dante Chiapello ( N C MIRAMAS) en RS :X Hommes et Maelle Guilbaud ( SN Sablais) en RS :X femmes s'emparent quant à eux des secondes places.

Une belle performance pour cette jeune génération - les coureurs ont entre 15 et 18 ans - dont le chemin était loin d'être tracé comme nous l'explique Loic Billon : « Nous avons fait le choix au niveau national d'envoyer les deuxièmes de la présélection ISAF ainsi que des moins de 17 ans c'est-à-dire des jeunes qui peuvent prétendre à concourir en 2014 la sélection ISAF. Nous avions opté pour la « relève » contrairement aux autres nations qui ont envoyé, pour la plupart, leurs meilleurs éléments. C'était un risque mais au final ce qui est positif c'est que certains coureurs ont gagné en expérience et que d'autres ont confirmé tout leur talent comme Hippolyte Machetti et Sidoine Dantes qui gagnent ou encore les planchistes » La délégation française a donc rempli avec brio son contrat. « Les jeunes français ont du faire preuve d'une forte détermination et d'une motivation sans faille pour gravir les premières places. L'encadrement ne les a pas lâchés. Nous savions qu'ils étaient capables. Nous avons donc travaillé sur le thème « apprendre à gagner un championnat » car j'avais remarqué que nous avions plutôt des bons résultats mais que nous ne les finalisions pas c'est-à-dire que nous n'étions plus en position d'atteindre ou de maintenir des places podiums ou la victoire. Cela s'apprend d'être devant. L'idée était d'avoir une approche assez nouvelle de la régate, de leur apprendre à gérer le début d'un championnat ou encore un coup de méforme et surtout la fin avec toute la tension et le stress qui montent. Globalement ça s'est plutôt bien passé, la méthode est couronnée de succès. Les résultats sont très satisfaisants » déclare un Loic Billon, heureux. Tout ce petit monde se retrouvera dans dix jours aux Championnats de France à Martigues, une nouvelle occasion de voir la progression de nos jeunes Français.

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :