Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Alacati, une étape cruciale pour l'équipe de France de Funboard !

[Equipe de France de Funboard]  - le 19/08/2013

[Equipe de France de Funboard]

Alacati, superbe lagune située à l'Ouest de la Turquie accueille dès aujourd'hui et jusqu'au samedi 24 août, la troisième étape de la Coupe du Monde de Funboard. Cette épreuve est ouverte aux garçons comme aux filles. Pour cette compétition, les quatre membres de l'équipe de France ont fait le déplacement, à commencer par son fer de lance, Antoine Albeau. Le Rétais est actuellement en tête du circuit PWA devant son compatriote Julien Quentel, également membre de l'équipe de France de Funboard. Derrière, l'Italien Alberto Menegatti et le Néerlandais Ben Van Den Steen sont en embuscade à une soixantaine de points de la deuxième place. « C'est une étape importante pour Antoine et Julien. Je suis confiant.  Ils se sont, tous les deux bien préparés. L'an dernier, cette étape avait été décisive pour Antoine. Cette année, il est dans une meilleure position » confie Didier Flamme, manager général de l'équipe de France de Funboard. Notons que le vainqueur 2013 de la coupe du monde de Funboard sera connu à l'issue de la prochaine épreuve qui aura lieu à Sylt en octobre prochain.

Chez les femmes, Delphine Cousin et Valérie Arrighetti - Ghibaudo ont une carte à jouer pour détrôner la Suissesse Karin Jaggi.  Respectivement deuxième et troisième au classement provisoire de la coupe du monde, Delphine et Valérie n'ont cependant pas le droit à l'erreur à Alacati. En effet, cette étape turque est la deuxième mais surtout la dernière épreuve au menu du circuit féminin de PWA après l'annulation de l'étape hollandaise. « C'est encore une saison sur le fil du rasoir pour les filles. Delphine et Valérie peuvent, toutes deux, prétendre au titre » explique Didier Flamme. Sacrée l'an passé suite à sa victoire en Turquie, Valérie sort d'une préparation physique intense et a le moral gonflé à bloc. « Elle ne va rien lâcher » confie Didier Flamme. On n'imagine pas non plus le contraire  concernant Delphine qui est, actuellement à une petite trentaine de points de la première marche. Il y a fort à parier qu'entre ces trois femmes, la bagarre va être rude.


Interview de Didier Flamme, manager de l'équipe de France de Funboard :

« C'est encore une saison sur le fil du rasoir pour les filles. La Turquie est leur dernière épreuve car l'étape de Hollande a été annulée et Zylt n'est pas ouverte aux filles. Delphine et Valérie peuvent, toutes deux, prétendre au titre. Valérie a gagné sur cette étape l'an passé. Elle a fait une grosse préparation physique. Elle ne va rien lâcher. En ce qui concerne les garçons, c'est une étape importante pour Antoine et Julien. Rien n'est encore gagné pour eux mais je suis confiant.  Ils se sont, tous les deux bien préparés. Julien est allé s'entrainer en Nouvelle Calédonie. L'an dernier, cette étape avait été décisive pour Antoine. Cette année, il est dans une meilleure position. »

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :