Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Coupe du Monde de Voile : A l'heure de Palma

[Equipe de France]  - le 27/03/2014

[Equipe de France]

Des objectifs motivants pour l'Equipe de France de Voile Olympique : se qualifier pour les championnats du monde de Santander et le test-Event de Rio 

Avec l'ISAF Sailing World Cup de Palma, les choses sérieuses commencent pour l'Equipe de France de Voile Olympique ! Du 31 mars au 5 avril, l'ensemble des coureurs de l'équipe de France prendra part à l'avant dernière étape de coupe du monde. Une étape ô combien importante pour le collectif, puisqu'à la clé, ce sont les places pour le test event de Rio (début août) et les championnats du monde de Santander (mi-septembre) qu'ils pourront décrocher.

L'année 2014 est ponctuée d'étapes cruciales pour l'Equipe de France de Voile Olympique et lundi prochain sera marquée par la première d'entre elles. En effet, après une importante préparation hivernale, les 10 séries de l'Equipe de France s'aligneront sur l'ISAF Sailing World Cup de Palma, avant dernière étape du circuit et première étape de coupe du monde en Europe.

Une compétition aux enjeux importants, pour ne pas dire majeurs, puisque l'encadrement de l'Equipe de France a décidé de faire de cette compétition une première sélection pour envoyer les embarcations à Rio (Brésil), pour un test event, mais aussi et surtout à Santander (Espagne), pour ce qui sera le point d'orgue de la saison : les Championnats du monde ISAF.

Au regard des équipages internationaux inscrits à Palma, la compétition s'annonce d'ores et déjà intense et promet de belles batailles, comme le confirme Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France : « Toutes les séries ont fait le plein d'inscriptions, c'est très intéressant, il semblerait que nous ne sommes pas les seuls à avoir ciblé cette régate pour faire un premier « vrai » test avec nos coureurs ! Cela préfigure d'une année très internationale. Il va y avoir de très nombreuses nations, beaucoup de niveau, la plupart des ténors seront là. »

En ce qui concerne le planning, les régates commenceront lundi 31 mars et se termineront le samedi 5 avril avec les medal races. Le plan d'eau de Palma, très apprécié de la majorité des coureurs, offre généralement des conditions qui permettent de naviguer tous les jours, avec une météo propice.  

«  Nos coureurs sont concentrés sur la régate, ils sont tous déjà sur place pour prendre possession du plan d'eau et continuer les entraînements. Avant d'arriver à Palma de Majorque (pour certains dès le début du mois de mars), chacun des équipages a énormément travaillé cet hiver, dans des lieux aussi différents qu'intéressants : à Miami aux Etats-Unis pour les RS :X femmes, les 470 hommes et femmes, les 49er et les 49erFX (qui ont aussi beaucoup navigué à Marseille) ; les Nacra 17 à Agadir au Maroc ; les RS :X hommes sont allés à Porto-Vecchio en Corse ; les Finn à Saint-Raphal dans le Sud de la France ; les lasers à Antibes - Sud de la France et Puerto Santa Maria en Espagne où les lasers radial se sont également entraînés. », explique Guillaume Chiellino, avant de conclure : « La bonne nouvelle, c'est qu'ils sont en bonne forme, ils ont effectué un travail physique bien maîtrisé. C'est essentiel, car la saison va être longue, il faut être prêt à Santander et donc savoir gérer sur la durée ! ».

Pour l'Equipe de France de Voile Olympique, Palma sera donc la première évaluation après le travail hivernal. Les coureurs le savent, ils seront regardés de près par le comité de sélection composé du Directeur Technique National, Jacques Cathelineau ; de la Vice-Présidente en charge du Haut Niveau, Claire Fountaine et du Directeur de l'Equipe de France, Guillaume Chiellino, qui devront déterminer, les athlètes qui défendront les couleurs de la France à Rio et à Santander. 

Quelques infos sur l'ISAF Sailing World Cup
Cinq grandes étapes composent le circuit de l'ISAF Sailing World Cup : Qingdao (Chine), Melbourne (Australie), Miami (Etats-Unis), Palma (Espagne) et Hyères (France). Chacune d'elles accueille l'ensemble des 10 séries olympiques ainsi que quelques séries paralympiques.
Palma sera la première étape Européenne, elle sera suivie de l'étape française de Hyères.
12-19 Oct 13           ISAF Sailing World Cup Qingdao    
1-8 Dec 13              ISAF Sailing World Cup Melbourne    
25 Jan-1 Feb 14      ISAF Sailing World Cup Miami      
29 Mar-5 Apr 14    ISAF Sailing World Cup Mallorca  
19-26 Apr 14         ISAF Sailing World Cup Hyeres

L'actu de l'Equipe de France
Les 15 et 16 mars derniers, certaines séries ont participé à une régate d'entraînement à Palma, beaucoup de bons résultats côté français :
470 H : Nicolas Charbonnier/Achille Nebout - 2e (ARG/FRA/FRA)
Sofian Bouvet/Jérémie Mion - 3e (ARG/FRA/FRA)
470 F : Camille Lecointre/Hélène Defrance - Vainqueur (FRA/POL/GBR
Nacra 17 : Billy Besson/Marie Riou - 2e (ESP/FRA/AUT)
Finn : Jonathan Lobert - 9e (GBR/FRA/ITA)

Du 31 mars au 5 avril : ISAF Sailing World Cup de Palma : toute l'équipe de France prendra part à la compétition, on retrouvera ainsi :
Finn
Jonathan LOBERT (SNO Nantes / Equipe de France Militaire)

Nacra 17
Billy BESSON (SNO Nantes) / Marie RIOU (USAM Voile)
Moana VAIREAUX (YC Carnac) / Manon AUDINET (St Georges Voiles)

470 H
Pierre LEBOUCHER (ASPTT Nantes) / Nicolas LE BERRE (CN Plouguerneau / INSEP),
Sofian BOUVET (SR Antibes) / Jérémie MION (SR Havre)

49er FX
Sarah STEYAERT (CN Chatelaillon / INSEP) / Julie BOSSARD (CMV St Brieuc)

49er
Emmanuel DYEN (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane) / Stéphane CHRISTIDIS (EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)
Julien D'ORTOLI (YCPR Marseille) / Noé DELPECH (YCPR Marseille)
Mathieu FREI (SR Calédonienne) / Yann ROCHERIEUX (CN de Sciez)

470 F
Camille LECOINTRE (SR Brest / Equipe de France Militaire) / Hélène DEFRANCE (ASPTT Marseille)

RS:X F
Charline PICON (CN La Tremblade / Equipe de France Militaire)

RS:X H
Julien BONTEMPS (ASPTT Nantes / INSEP), Pierre LECOQ (CMV St Brieuc),
Louis GIARD (YC Carnac)

Laser
Jean-Baptiste BERNAZ (CN Ste Maxime)

Laser radial
Mathilde DE KERANGAT (SR Rochelaises), Amélie RIOU (EV Locquirec)

Site internet de l'événement : Suivez l'Equipe de France de Voile Olympique pendant la SWC de Palma

L'Equipe de France en chiffres
3, c'est le nombre de médaillés olympiques : Jonathan Lobert, médaillé de bronze aux Jeux de Londres 2012 en Finn, Julien Bontemps, médaillé d'argent aux Jeux de Pékin 2008 en RS:X et Nicolas Charbonnier, médaillé de bronze aux Jeux de Pékin 2008 en 470.
4, c'est le nombre de champions du monde : Marie Riou/Billy Besson (2013), Julien Bontemps (2004, 2012), Sarah Steyaert (2008)
7, c'est le nombre de champions d'Europe : Camille Lecointre (2013), Charline Picon (2013), Sofian Bouvet/Jérémie Mion (2013), Mathieu Frei/Yann Rocherieux (2012), Hélène Defrance (2010), Julien Bontemps (2001, 2003, 2005), Sarah Steyaert (2005)
5, c'est le nombre d'athlètes qui sont pour la première année en Equipe de France : Amélie Riou (Radial) Achille Nebout (470), Moana Vaireaux (Nacra 17), Manon Audinet (Nacra 17), Julie Bossard (FX)

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :