Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Ouverture officielle du Championnat de France Minimes 2014

[Voile légère]  - le 06/07/2014

[Voile légère]

Après une matinée nuageuse consacrée aux dernières arrivées, aux inscriptions et au timbrage des voiles, les Minimes sont partis sous le soleil en début d'après-midi pour la traditionnelle course d'entraînement.
L'occasion d'effectuer les derniers réglages sur l'eau comme à terre, pour les coureurs mais également pour l'organisation. Tout doit être fin prêt pour le début de la compétition demain !

A 18h, les jeunes ont défilé sous les couleurs de leur ligue sur le superbe site de l'ENVSN. 23 ligues sont représentées cette année avec pas moins de 449 coureurs en Optimist, windsurf BIC 293, L'Equipe, Tyka mais aussi en flotte collective double (RS Feva) et solitaire (Laser Bug).

Depuis deux ans maintenant, le championnat de France Minimes accueille donc cette flotte qui a la particularité d'être fournie par l'organisation. Economique, écologique et équitable, ce principe permet aux participants de voyager léger et d'éviter certaines contraintes logistiques.

Place au Sport Santé avec l'électrocardiogramme facultatif


Lors du Championnat de France Minimes, la Commission Médicale et le Département Voile Légère de la FFVoile donneront la possibilité à chaque coureur de pouvoir mieux connaître son cœur.
Les concurrents pourront gratuitement effectuer un ECG de repos les 8 et 9 juillet entre 9h et 18h.

Grâce à cet examen rapide et sans douleur, nos jeunes coureurs sauront si leur cœur est en pleine forme.
« Je suis jeune mais je vérifie si je suis en bonne santé ! »

Ils ont dit
Théophile Gruet, 14 ans, YC Mauguio Carnon

« Ca fait 4 ans que je fais du windsurf au Yacht Club de Mauguio Carnon, en Languedoc-Roussillon. Je fais du windsurf pour les sensations, la vitesse et pour m'amuser. On a fait la course d'entrainement en début d'après-midi mais il n'y avait pas vraiment d'enjeu. Les choses sérieuses commenceront demain ! Je trouve que le format où tout le monde a la planche et la voile de la même marque est intéressant. Cela permet d'être sur un pied d'égalité et tout le monde peut gagner. » 

Mathis Ménard et Basile Perrot, 14 ans, CN Claouey
« On navigue  au C.N Claouey, en Aquitaine sur le bassin d'Arcachon. Le double, on l'a commencé  l'année dernière où on a fait la régate de qualification pour pouvoir naviguer au championnat de France cette année et on a été sélectionné ! L'avantage de la flotte collective, c'est que l'on est tous à égalité avec les bateaux, on n'a pas besoin de le tracter, on vient juste avec notre sac. Le bateau nous donne de bonnes sensations. On est bien au portant sous spi avec beaucoup de vent et au près. »

Mélia Grandin, 12 ans, YC du Calaisis
« Je navigue depuis l'âge de 4 ans en faisant des stages et ça fait 5 ans que je fais de l'Optimist. La course d'entrainement s'est bien passée. Mes objectifs au championnat de France pour le classement  général, c'est de terminer dans les 15-20 premiers et pour le classement Filles dans les 10 premières. Les conditions météorologiques me conviennent, il y a assez de vent pour moi. »

Camille Ruitort, 16 ans, Jeune Arbitre
« Je suis jeune arbitre depuis 2 ans, c'est mon deuxième championnat de France Minimes. Je viens d'Aquitaine et je navigue en Moth Europe et en Open 5.70. Les journées des jeunes arbitres se composent sur l'eau avec les mouilleurs, le jury, les comités, les leaders sécurité et à terre, le soir, lors des réclamations. Celles-ci peuvent durer plus ou moins de temps en fonction des situations que les arbitres ont rencontré sur l'eau. Il y a une très bonne ambiance entre les jeunes arbitres, ils sont âgés de 14 ans à 18ans, ils permettent de maintenir la bonne ambiance entre les coureurs  et les arbitres.
Ma devise ? Arbitrer pour mieux régater !"

 

Par : communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :