Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Une rentrée sportive en Championnats du Monde !

[Voile lgre]  - le 01/09/2015

[Voile lgre]

Alors qu'à Morgat, le National Flying Fifteen vient tout juste de prendre fin, c'est quelques kilomètres plus au sud du Finistère que le Championnat du Monde de Tornado, s'installera du 5 au 12 septembre prochain.

 Franc succès pour les Championnats du monde de Flying fifteen

C'était l'un des événements les plus convoités de cette fin d'été à Morgat. La jolie station balnéaire, ancien petit port sardinier, au fond de la Baie de Douarnenez accueillait pour la toute première fois les Championnats de France et du Monde de Flying fifteen.
Divisé sur les deux dernières semaines d'août : la première, réservée aux championnats de France, et la seconde aux championnats du Monde. Ce sont au total 72 bateaux qui se sont élancés pour disputer cette compétition de fin d'été.
« Pour les championnats du monde, huit nations étaient représentées. Par ordre d'importance : l'Angleterre, l'Irlande, l'Australie, la France, la Nouvelle-Zélande, Hongkong, la Belgique et l'Espagne», énumère Olivier Latin, Directeur du Centre Nautique de Crozon-Morgat (CNCM).

Au total, les coureurs ont pu s'affronter sur trois jours de courses pour le championnat national et six jours pour le championnat mondial, avec pour chaque journée une à deux manches. 

« Sur les deux semaines, il n'y a eu que deux jours où nous n'avons pas pu naviguer, en raison des vents trop violents, ce qui est donc très correct. Nous n'avons pas eu un très beau temps, mais le vent était au rendez-vous pour naviguer. On a même eu des pointes à 28 noeuds », se satisfait Patrick Constant, Président de la classe française des flying fifteen.

Des conditions qui ont largement favorisé les équipages anglais, poursuit-il : « Avec ces conditions, il y avait beaucoup de clapots, cela ne facilite pas la navigation. Mais les Anglais ont pu tirer leur épingle du jeu grâce à leurs gros gabarits, qui permettaient une meilleure assise de l'embarcation sur l'eau. Et donc d'être plus rapide. » 

Ce sont donc Graham Vials et Chris Turner qui atteignent la plus haute marche du podium et deviennent Champions du Monde de Flying Fifteen. Ils seront rejoints sur la deuxième marche par Jeremy Davy et Martin Huett et c'est Greg Wells et Richard Rigg qui complèteront ce podium 2015. Une tête de classement dominée par les britanniques. Christian Hardy (YCPF) et Thomas Camus (YCPF) terminent premiers de la catégorie Silver. John Clarke et Michael Scholes se distinguent également en catégorie Classic.

Un franc succès, qui n'aurait pas été possible sans le professionnalisme du CNCM, et notamment de son directeur, Olivier Latin. « Le CNCM a vraiment fait un super travail. Olivier est quelqu'un de professionnel, tout a été parfait. Beaucoup de bénévoles, environ une soixantaine étaient à notre disposition », a tenu à féliciter Patrick Constant.

Celui-ci est d'ailleurs partant pour organiser les futurs championnats d'Europe, dans sa ville, à Morgat!


Les Tornado rentrent en action !

C'est près de 70 miles au Sud de la Bretagne que l'équipe du Yacht-club de Carnac et les membres de l'Aftor (Association française de Tornado) se préparent à accueillir le championnat du monde de Tornado, du 5 au 12 septembre. L'ex-catamaran olympique - remplacé depuis par le Nacra 17 - fait son grand retour après 34 ans d'absence. En 1981, la baie de Quiberon avait déjà été le terrain de jeu des « tornadistes » lors d'un précédent championnat du monde.
De nombreux sportifs sont attendus pour ce grand rendez-vous :
Actuellement 29 équipages sont inscrits dont plusieurs sélectionnés olympiques tels que l'Allemand Roland Gbler et le Français Yves Loday (CNBPP). Il y a six Tornado allemands, dix français, trois australiens, trois grecs, deux britanniques, deux suisses, deux tchèques et un arménien. Les inscriptions ne sont pas encore closes, d'autres équipages peuvent à tout moment rejoindre la flotte. Les Champions du Monde en titre du groupe Open, invaincus depuis 2011, l'équipage grec Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigonis seront présents tout comme les champions du monde du groupe Mixed, eux aussi indétrônables depuis 2010 : les Allemands Roland et Nahid Gbler, ainsi qu'Yves Loday (CNBPP), père des catamarans SL 16 et Extreme 40, médaillé d'or aux JO de Barcelone en 1992 et 3e lors du précédent championnat du monde Tornado à Carnac. Les compétiteurs entameront cette épreuve par des courses d'entraînement le dimanche 6 septembre. Les courses du championnat débuteront officiellement le lendemain, à partir de 13 h, sous l'égide du président de comité de course Paul Bastard, et dureront toute la semaine, mise à part le jeudi qui sera la journée de réserve. La remise des prix aura lieu le 12 septembre à 18 h. Les Tornado navigueront devant le Yacht-club de Carnac sur un parcours construit pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Une épreuve d'excellence en perspective avec un spectacle garanti !

Retrouvez plus d'informations sur le site du Championnat du Monde de Tornado 2015

 

 

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :