Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Le Havre Allmer Cup 2016

[Habitable]  - le 30/05/2016

[Habitable]

Avec un point d'avance sur Yoann Richomme (Skipper Macif 2104), Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) a remporté la troisième édition de la Le Havre Allmer Cup. Gildas Morvan (Cercle Vert) complète le podium. Si la brume a privé les 22 solitaires de compétition ce samedi, la victoire du Havrais est difficilement contestable : il a remporté quatre des sept manches disputées depuis lundi.

Sur le bien joli gâteau qu'a constitué cette troisième édition de la Le Havre Allmer Cup, il n'aura manqué que la cerise. Un duel pour la première place, un autre pour la troisième marche du podium, enfin un mano a mano pour la cinquième et une multitude de petits face-à-face pour ces places plus anonymes qui stimulent pourtant les combats les plus acharnés… Malheureusement, le brouillard profond et persistant, a privé les 22 solitaires du plaisir d'en découdre dans les 15 nœuds de vent de l'après-midi du dernier jour. Francis Le Goff, le directeur de course, explique : « C'était plus raisonnable. Il faut se rappeler que c'est un championnat de France de course au large, que toutes les manches prévues précédemment ont été courues - ils ont tous chèrement gagné leur place au classement cette semaine - et qu'il n'est pas bon de lancer une manche incertaine sur un final qui aurait pu être bouleversé parce qu'on ne voit pas une marque au vent. »

Une décision acceptée par l'ensemble de la flotte, puisque même Yoann Richomme, deuxième pour un point derrière Charlie Dalin, l'a acceptée : « Frustré de ne pas avoir couru ? Ce n'est pas comme ça que ça se pense. On ne sait jamais si une régate peut avoir lieu, et je savais que cela pouvait ne pas se courir. Je n'avais qu'à faire en sorte de la gagner vendredi, et j'ai laissé passer quelques points que je paie aujourd'hui »

Dalin l'emporte d'une courte tête ! Le classement général de la 3e Le Havre Allmer Cup s'est donc figé à l'issue de la 7e manche, disputée vendredi en fin d'après-midi. Charlie Dalin remporte la Le Havre Allmer Cup avec un point d'avance sur Yoann Richomme et Gildas Morvan, pas mécontent de hisser sa grande stature sur le podium. « J'ai eu du mal à me mettre sur le mode solo et je n'ai pas eu beaucoup de réussite. Je n'avais pas fait de solitaire de la saison, j'avais perdu quelques automatismes, comme les virements, les laylines… Je me suis remis en phase dans les conditions du bassin dans lequel va débuter la Solitaire. Troisième, c'est bien. Je n'ai pas trop mal navigué, ce sont les deux Macif qui ont été un cran au-dessus. »

Charlie Dalin (Skipper Macif 2014) : « Mes petites anxiétés du début de semaine se sont vite effacées, dès les premiers bords de près. J'ai tendance à laisser mes petites tortures à terre, je change d'état d'esprit dès que je suis sur l'eau. Le niveau était très dense, il y avait de grands noms : Nicolas Lunven (Generali), Gildas Morvan et bien sûr Yoann Richomme, qui navigue hyper bien, ou encore Erwan Tabarly (Armor Lux). Il manquait peut-être Thierry Chabagny (Gedimat) et un ou deux autres prétendants, mais il n'est pas impossible qu'il y ait eu au Havre les trois skippers du prochain podium de la Solitaire ».

Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM), 11e au classement général et premier bizuth « Le bilan est positif car j'arrive à sortir quelques belles courses. Ma vitesse est satisfaisante, je suis content de cette première confrontation à haut niveau sur le circuit Figaro. C'était ma première navigation en solitaire en Manche, je connaissais un peu le courant, mais pas à ces extrêmes-là. On a eu des conditions assez dures aussi, notamment sur la grande course. En Méditerranée, on a l'habitude que le vent se calme la nuit ; ici, ça n'a pas été le cas, il s'est plutôt renforcé à l'approche de la nuit. J'ai vécu plein de nouvelles expériences, beaucoup de positif ! Mon objectif était le podium bizuth, ce que je n'avais pas réussi à faire sur la Solo Maître CoQ. Mais j'étais plus ici dans la perspective d'apprendre, de m'améliorer, de me confronter aux meilleurs et non pas aux bizuths. J'avais à cœur de rentrer dans le top 10, c'était l'objectif initial, en étant 11e j'y suis presque. Je n'ai pas de pression en vue de la Solitaire, surtout pas négative, à l'inverse ça me met en confiance. »


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :