Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Départ de la 31ème édition du Mini Fastnet

  - le 20/06/2016

8 octobre 1977, Penzance (Cornouailles britannique), vingt-quatre voiliers de 6,50 m prennent le large avec un seul marin à bord vers Antigua aux Antilles, via Tenerife (Iles Canaries). Les plus petits bateaux de course hauturière sont nés! Particularité : leur terrain de jeu favori, c'est l'Atlantique, et ils viennent d'inventer la Transat 6,50.

Après quatre éditions, la flotte des Minis prend ses quartiers en France et en 1984, Jean-Luc Garnier, journaliste et passionné de ces « Minis bolides » prend la relève du britannique Bob Salmon. Voiles 6.50, association loi 1901 et club affilié à la Fédération Française de Voile, est créé et organise le Mini-Fastnet, une course annuelle faisant l'aller et le retour entre la Bretagne et le mythique phare du Fastnet situé à l'extrémité sud-ouest de l'Irlande dans le comté de Cork.

Pour sa 31ème édition, ce ne sont pas moins de 60 bateaux représentants 15 nationalités qui, après un rappel général, ont pris le départ ce dimanche à 19h11 pour 600 milles de course en double.

Le parcours

La course part de Douarnenez en laissant la Basse Vieille à tribord, la flotte file ensuite vers la Pointe St Matthieu et le Chenal du Four pour se retrouver au NE du rail d'Ouessant.

La traversée de la Manche de nuit amène les concurrents au matin à la Pointe de la Cornouaille anglaise où ils vont passer entre le phare de Wolf-Rock et Land's End. La mer d'Irlande s'ouvre alors à eux avec comme objectif le phare du Fastnet. Ce phare du Comté de Cork est devenu une destination emblématique de la course au large depuis de longues années et l'un des plus célèbres phares du monde.

Le retour vers Douarnenez peut alors s'enclencher, souvent avec des allures portantes rapides autorisant les plus belles moyennes de vitesse. Ouessant et son archipel sont à laisser à bâbord ainsi que la Basse Vieille pour finir parfois par un match en baie avant la ligne d'arrivée.

Retrouvez toutes les informations ici

Crédit photo : Mini Fastnet

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :