Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Rio 2016 : Charline Picon et Pierre Le Coq en course pour une médaille olympique

[Equipe de France]  - le 12/08/2016

[Equipe de France] Si ce vendredi a été marqué par une longue journée d'attente à terre ou sur l'eau suivant les séries, il a également été marqué par une remontée phénoménale de Pierre Le Coq (RSX) dans le classement provisoire. Après cette dernière journée de courses, avant la Medal Race, Charline Picon et Pierre Le Coq sont tous les deux en course pour une médaille olympique. Si Charline peut légitimement prétendre à la médaille d'or, il ne reste en revanche plus qu'une place sur le podium masculin. Le Hollandais Dorian van Rijsselberghe est assuré de remporter l'or, tandis que l'Anglais Nick Dempsey s'assure l'argent, avant même que la course finale de dimanche soit lancée.

Le duo français féminin de 49erFX (nouvelle série olympique) frappe un grand coup pour son entrée dans la compétition. Sarah Steyaert & Aude Compan remportent la 1e course du jour et font 9e de la seconde, elles se classent 3e à égalité de points avec les deuxièmes.
Les 470 hommes et femmes n'ont couru qu'une seule course aujourd'hui. Camille Lecointre & Hélène Defrance sont 3e à égalité de points avec les secondes ; Sofian Bouvet & Jérémie Mion sont actuellement 5e.
Jean-Baptiste Bernaz (Laser) a effectué ses deux courses prévues au programme. En 3e position lors de la première course, il se classe 7e ce soir et est toujours en course pour le podium.
Du côté du 49er, Julien d'Ortoli & Noé Delpech connaissent un début difficile, qu'ils vont effacer pour repartir de plus belle, ils sont actuellement 18e. Mathilde de Kerangat (Laser Radial), quant à elle est 20e.

Cédric Leroy, entraîneur de Charline Picon (RS:X) :« Aujourd'hui a été une journée difficile pour Charline. C'est dur pour elle, elle a été au coude à coude avec l'Italienne toute la semaine, entre la première et la deuxième place et à l'issue de la dernière journée elle rétrograde 5e. Mais rien n'est joué : elle est à deux points de la médaille de bronze, deux points il suffit juste de mettre quelqu'un derrière soi. Elle est à 5 points de la médaille d'or. Il y a six filles qui vont jouer la médaille d'or sur la finale. C'est donc un beau challenge qu'il va falloir relever. »Pierre Le Coq (RS:X), 4e du classement provisoire (7.7.12.6.3.28.10.17.2.3.12) :« Je fais une remontée presque inespérée. Hier soir je savais que mathématiquement c'était encore jouable, mais avec les clients qu'il y avait devant, je n'imaginais pas revenir à ce point-là. Je suis à 2 points pour une troisième place, je suis dans le coup pour une médaille et c'est génial. Je vais pouvoir vivre ça à fond, ça va être un truc de dingue dimanche. Le Grec n'est pas loin derrière, donc cela sera une manche de fou ! Je n'ai qu'une envie c'est de tout donner pour pouvoir finir en beauté. Physiquement je me sens bien, j'ai encore la patate et je vais tout donner. Le Hollandais et l'Anglais ont fait une semaine de dingue, Dorian qui gagne juste avant la Medal Race, c'est juste fou, l'Anglais pareil, ils ont été intouchables tout au long de la semaine, ils ne volent vraiment pas leurs places. »Jean-Baptiste Bernaz (Laser), 7e du classement provisoire (11.10.4.17.5.UFD.3.15) : « Aujourd'hui, il ne fallait pas trop réfléchir, il fallait y aller. Lors de la première manche, je sentais bien les choses, le vent, je n'ai  fait que remonter la flotte, pour faire une belle manche de 3. La deuxième, le vent a un petit peu changé, un petit peu molli, je n'ai pas trouvé les clés tout de suite et après c'était un peu tard. J'ai remonté les concurrents, mais j'arrive seulement 15e. Il faut que je fasse une bonne journée demain, c'est encore jouable. »Sofian Bouvet (470), 5e du classement provisoire (6.6.10.2.6) :« Nous avons fait une journée vraiment très compliquée. Le vent tournait dans tous les sens, avec des intensités variées, on était 2e et on a perdu des places tout le long de la manche. Cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé d'être dans la perte, c'est pour cela que nous sommes un peu déçus ce soir. Nous finissons 6e, donc on n'est pas non plus mécontents. L'Australien et le Croate sont un petit cran au-dessus pour le moment. Mais on est à la moitié de la régate ce soir, il reste encore beaucoup de manches. Un peu de repos ce soir, un bon débrief avec l'entraîneur pour discuter de tout ça, et ça va aller ! »Sarah Steyaert (49erFX), 3e du classement provisoire (1.9.) :« Nous avions la vitesse aujourd'hui, on était bien inspirées au niveau du vent, donc c'est plutôt une bonne journée, on a eu un peu d'attente à terre, donc il a fallu gérer cette première journée de JO. Gagner la première manche était une bonne mise en confiance, et sur la deuxième, cela a été un peu dur sur le premier près, mais on n'a rien lâché, jusqu'au bout. On remonte, puis on perd des places sur la fin, mais une place de 9 est bonne à prendre. C'est une bonne entame et maintenant on est concentrées sur demain et les jours d'après. »Aude Compan, équipière de Sarah Steyaert :« J'avais hâte de commencer la régate, nous étions la dernière série à démarrer, j'avais juste envie d'aller sur l'eau, de prendre un départ et de commencer le match. Cela s'est plutôt bien passé pour nous aujourd'hui, donc on est contentes. Pour moi c'était un peu particulier, ce sont mes premiers Jeux donc je suis heureuse : on remporte la première manche des 49erFX aux Jeux ! On reste mobilisés pour la suite et très concentrées sur la prochaine manche. »
Et demain ?
Météo
David Lanier, météorologue de l'Equipe de France de Voile :
« Demain : du beau temps, un peu couvert le matin, la brise thermique devrait rentrer vers midi. 8-10 nœuds sont attendus à l'extérieur de la baie, du Sud Est. Les coureurs auront 8-12 nœuds à l'intérieur, avec un vent proche du Sud. On retrouve des conditions assez classiques pour Rio.  »Programme

Laser : 2 courses - Pao de Açucar - 13h
Radial : 2 courses - Pao de Açucar - 13h
Finn : 2 courses - Copacabana - 13h
Nacra 17 : 3 courses - Ponte - 13h
49er - 3 courses - Aeroporto - 13h
49er FX - 3 courses - Escola Naval - 13h

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :