Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Rio 2016 : Jean-Baptiste Bernaz en course pour une médaille Olympique !

[Equipe de France]  - le 13/08/2016

[Equipe de France]

Billy Besson & Marie Riou, les quadruples Champions du monde de Nacra 17 ont réalisé une journée proche de la perfection aujourd'hui, avec deux courses de gagnées et une course en seconde position. Cette performance replace le duo à la 7e place du classement. Jean-Baptiste Bernaz (Laser) a effectué aujourd'hui ses deux dernières courses (19e et 2e) avant sa Medal Race (finale avec les 10 premiers du classement et où les points comptent double). Le podium est à seulement quelques points pour le lasériste, dont le dénouement se jouera lundi.  
Demain, à 13h, sera donné la course finale des planches à voile RS:X hommes. Pierre Le Coq, plus motivé que jamais compte bien se transcender pour atteindre la médaille de bronze.
A 14h, ce sont les femmes en RS:X qui joueront leur Medal Race. Charline Picon peut jouer pour une médaille d'or et entend bien tout donner pour atteindre son objectif.

Du côté du Finn, Jonathan Lobert a joué de malchance aujourd'hui et réalise deux courses (11e et 12e) qui le positionnent à la 9e place du classement. Il reste encore 2 courses au finniste demain, pour connaître la tendance avant la Medal Race.
Les 49er FX et les 49er ont eu une grosse journée sur l'eau, avec au programme 4 courses courues. Julien d'Ortoli & Noé Delpech ont eu plus de réussite pour leur second jour de compétition, ils sont 13e ce soir, alors que Sarah Steyaert & Aude Compan ont eu une journée plus difficile. Elles se positionnent 11e actuellement.

Marie Riou, équipière de Billy Besson (Nacra 17), 7e du classement provisoire (2.1.1) : « Nous partions ce matin après deux journées compliquées, on voulait à tout prix retrouver du plaisir et de bonnes sensations sur le bateau, ce qui était le cas, on était à l'extérieur, avec un peu de houle (8-12 nœuds) et on a réussi à bien faire avancer le bateau comme il fallait, à prendre des bons départs, on s'est fait vraiment fait plaisir et en plus nous faisons trois belles manches. Nous sommes contents, l'aventure continue. »

Franck Citeau, entraîneur de Billy Besson & Marie Riou : « Enfin une journée qui ressemble à ce qu'ils sont capables de faire et donc cela fait plaisir, pour eux, pour Marie, pour le travail qui a été fait pendant cette olympiade, ce n'est pas finit, mais cela va peut-être inverser la tendance. On n'est pas dans l'euphorie, Billy et Marie restent concentrés, ils ont vu qu'ils étaient capables, Billy s'est rendu compte que même avec la douleur il pouvait gagner, pour une fois on va prendre manche après manche et je ne regarderai les points que demain soir. »

Jean-Baptiste Bernaz (Laser), 4e du classement provisoire (19.2) : « Belles conditions aujourd'hui, mais je n'ai pas été super bon à l'intérieur de la baie, c'était un peu trop compacte, pourtant j'ai pris un bon départ, j'avais une bonne idée du vent, mais je n'ai pas réussi à appliquer ce que je voulais faire du coup, une manche compliquée, donc sur la dernière j'ai essayé d'y mettre du plaisir, j'ai fait un bon départ, un vent arrière, c'était super. La prochaine course est la Medal Race, je vais pouvoir jouer le podium. »

Sarah Steyaert (49erFX), 11e du classement provisoire (10.12.12.13) :
« La flotte est dense, on passe un peu derrière, c'était dur, on n'a pas été dans les bons coups, même si on a tout fait pour prendre des bons départs, on a tout donné, on a fait tout ce qu'on pouvait, mais c'est une journée sans, qui nous fait faire des manches moyennes. On va se remobiliser et se remettre dans le coup. »

Julien d'Ortoli (49er), 13e du classement provisoire (12.2.9) : Des super conditions pour naviguer, assez plat, un petit clapot, c'était très compacte, très serré, chaque mètre comptait pour le classement. On a attaqué par une mauvaise, on s'est pas mal ressaisit, mais on aurait aimé élever notre niveau de jeu plus tôt. »

Jonathan Lobert (Finn), 9e du classement provisoire (11.12) : « Une journée compliquée, mais surtout je suis frustré, car j'ai bien navigué, mais parfois ça veut pas. La première manche je passe 4 à la dernière bouée et je tombe dans une zone où il n'y a pas de vent au vent arrière et je pers 8 places, la deuxième je prends un super départ, je pars à droite avec l'Anglais Giles Scott, les autres vont à gauche dans pas de vent et finalement c'est quand même la gauche qui passe. Il reste deux manches, je vais me battre pour finir en Medal Race. »

Cédric Leroy, entraîneur de Charline Picon (RS:X) :« Charline a fait sa récupération active aujourd'hui, cryo, kiné, un restaurant zen à midi avec ses parents. Elle se prépare pour demain, tout va bien. Souvent, le carburant de Charline, c'est le stress, quand il n'y en n'a pas ou que c'est trop facile, cela ne marche pas et quand elle est au pied du mur, généralement, elle est là pour rebondir, elle répond toujours présente. Forcément hier c'était une journée un peu compliquée, car après un UFD, sur une manche de 2 qui lui permettait de reprendre la tête de la course avec beaucoup de points d'avance il faut se remobiliser. Elle a super bien réagit, elle a enchaîné sur une manche de 3, et dans la dernière manche c'était un petit peu plus compliqué dans son bord de près. Forcément, elle était énervée à l'issue de la journée.
Le plateau est relevé, car à part l'Italienne en tête pour le moment, qui n'a pas un gros palmarès, mais qui est là depuis des années et qui est complète et a eu de belles réussites, il y a la Russe qui pousse fort depuis plus d'un 1 an (6e au mondial, 3e au Championnat d'Europe), la Chinoise (Championne du monde 2015), Charline (Championne du monde 2014, triple Championne d'Europe), l'Isralienne (3e au Championnat du monde en 2014), l'Espagnole (Championne olympique). Donc c'est certain que le plateau est magnifique. Pour la beauté du sport c'est fabuleux, cela va être un super match, celle qui va gagner demain sera une athlète monstrueuse. »

Et demain ?
Météo

David Lanier, météorologue de l'Equipe de France de Voile : « Du beau temps demain, une brise thermique quasi pure, sans alizées. A l'extérieur, un vent de Sud Est entre 7 et 11 nœuds ; à l'intérieur un vent proche du Sud entre 8 et 12 nœuds. »

Programme
FINALES - MEDAL RACES - RSX HOMMES ET FEMMES
RS:X H : Medal Race - Pao de Açucar - 13h
RS:X F : Medal Race - Pao de Açucar - 14h

Finn : 2 courses - Niteroi - 13h
Nacra 17 : 3 courses - Escola Naval - 13h
49er - 3 courses - Aeroporto - 13h
49er FX - 3 courses - Escola Naval - 13h

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :