Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Defi Wind 2019 à Gruissan : 1200 riders face à la « Tram' »

[Voile légère]  - le 29/05/2019

[Voile légère]

Les 1200 windsurfers pros et amateurs du 19e Défi Wind, plus grand évènement windsurf au monde, sont arrivés en terre de Tramontane à Gruissan. De demain jeudi jusqu'à dimanche un vent de passion et de fraicheur va souffler sur le mythique parcours de la Vieille Nouvelle dans la Tram'. Parmi ces 1200 compétiteurs (venus de 45 pays) qui composent la flotte 2019, on trouve de très nombreux amateurs et des professionnels très aguerris qui, s'ils n'ont pas le même palmarès, ont un point commun : la passion du windsurf et l'envie de partage. Du côté des pros, l'enjeu est énorme, remporter un Défi Wind représente un Graal atteints par de rares rideurs qui se comptent sur les doigts des deux mains.  Alors qui a des chances de l'emporter cette année? Voici quelques éléments...

 

Comment ne pas citer le tenant du titre Nicolas Warembourg parmi les favoris à sa succession. Plus le vent sera fort et les conditions spécifiques à Gruissan, plus Nicolas Warembourg aura des atouts en main, d'autant qu'il se fait rarement avoir par les nombreux pièges du parcours et de la Tram'. Cependant, Warembourg n'aura pas la tâche facile avec une dizaine de prétendants sérieux à la victoire. Parmi eux, l'autrichien Marco Lang, connu pour sa vitesse supersonique  sera à surveiller de près. S'il n'a jamais participé à aucune manche d'un Défi, ce qui ne l'aide pas, il bénéficie des conseils à distance de son "team mate" Pierre Mortefon, fin connaisseur du parcours et double vainqueur (2010 & 2015). Dans les français, Julien Quentel, Pascal Toselli ou encore Cyril Moussilmani seront très certainement compétitifs.

Dans les étrangers, le hollandais Ben Van Der Steen a le potentiel pour bien figurer, tout comme Bruno Martini (Ita), Andy Laufer (Ger) ou encore les Bonairien Taty Frans et Aron Etmon! Bien sûr, il faudra aussi avoir un oeil sur Ludo Jossin (Esp), vainqueur du Défi Wind Japan en début d'année et sur Andrea Cucchi (Ita) vainqueur en 2014. Enfin, comment ne pas citer l'espagnol Bjorn Dunkerbeck? Le sportif le plus titré au Monde a évidemment tout gagné en windsurf, sauf le Défi Wind. Après une opération de la hanche l'an dernier, il revient en forme et un titre au Défi Wind lui tient particulièrement à coeur. Difficile d'évaluer son niveau de forme, mais il faudra le surveiller jeudi, surtout si la tram' souffle au-dessus de 30 noeuds. Dans les outsiders, il y aussi du monde, surtout que le format de parcours du Défi Wind ouvre la porte à de nombreux amateurs très rapides qui peuvent donner du fil à retordre aux pros. Les Damien Arnoux et Le Guen, Basile Jacquin, Jimmy Thiémé, Pierre Moretti, Kevin Grosjean, Diony Guadagnino, Mikkel Asmussen, Benjamin Augé seront certainement accompagnés d'amateurs experts pour jouer les trouble-fêtes et s'intercaler parmi les favoris!

 

Chez les femmes, le niveau est un peu moins homogène. Toutes deux anciennes vainqueurs et habituées des podiums de coupe du Monde, Marion Mortefon et Delphine Cousin devraient se bagarrer pour le titre. La locale Marion Mortefon aura certainement à coeur de marquer son territoire devant sa copine championne du Monde. Plus le vent sera fort, plus Marion sera à son avantage grâce à son expérience de locale. À moins que la surprise ne vienne d'ailleurs? Maelle Guilbaud, leur coéquipière en Equipe de France de Funboard, compte évidemment parmi les outsiders qui pourraient venir s'intercaler.  

 

Pour eux c'est la première fois :

 

Hugo, 15 ans et venu de Franche-Comté, vit son 1er Défi, qu'il prend très au sérieux : « Je m'y prépare depuis plusieurs mois ! J'ai connu le Défi Wind grâce à plusieurs amis qui y avaient participé, j'ai été impressionné par les nombreuses vidéos Youtube ! J'espère terminer toutes les courses ! »

 

Le Breton Nils, 16 ans, saute lui aussi le pas en s'alignant au Défi Wind 2019 : « L'an passé, j'ai fait le tour du Finistère avec des amis, nous nous sommes lancés le challenge de participer au Défi Wind… Et me voilà ! Je viens à Gruissan afin de jauger mon niveau, je n'ai pas trop de repères ici mais j'espère me classer dans les 300 premiers ! »

 

Mais il n'y a pas que les jeunes Frenchies à rêver du Défi : l'Espagnol Fernando (17 ans), nous a ainsi confié quelques mots, dans sa langue natale : « Le Défi est un évènement très important réunissant de nombreux windsurfeurs, mon ambition est de rentrer dans les 250-300 premiers au classement général ! J'aimerais avoir en outre la chance de discuter avec plusieurs pro riders… »

 

Toutes les infos : https://www.windmag.com/defi-wind

 

Par : Windmag


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :