Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

La FFVoile accompagne les clubs pour le déconfinement

[Développement]  - le 30/04/2020

[Développement]

Depuis le 14 mars dernier, l'ensemble des clubs de voile et des écoles françaises de voile ont suspendu toutes leurs activités. Toutes les pratiques : compétitions, loisirs, découvertes… et tous les événements ont été reportés ou annulés. En cette période de pré déconfinement, la Fédération Française de Voile met tout en œuvre pour accompagner les clubs et réussir le retour aux activités et aux loisirs nautiques.

Nicolas Hénard, Président de la FFVoile, s'est adressé aux Présidents des clubs ce jeudi, suite aux annonces du Premier Ministre, Edouard Philippe. Voici ses mots :

 

« Mardi, devant l'Assemblée Nationale, le Premier Ministre Edouard Philippe a indiqué les grandes lignes du plan de déconfinement du Gouvernement. Les prévisions à venir s'annoncent plus favorables, mais en bons marins nous savons qu'il sera important d'accompagner de manière responsable le rythme donné par l'état en poursuivant encore pendant quelques jours notre route sous voilure réduite.

 

Aujourd'hui, dans ce contexte de pré-déconfinement progressif beaucoup d'interrogations se posent encore, des hypothèses de reprise de l'activité sportive sont travaillées, des communications circulent et des scénarii de reprise commencent à être diffusés. En la matière, il est nécessaire de faire preuve de beaucoup de prudence. Aussi, il me semble essentiel de vous rappeler que ce travail d'anticipation, certes indispensable, devra nécessairement s'inscrire dans un cadre général dont nous attendons les précisions.

 

Pour réussir ce retour aux activités, la Fédération Française de Voile a proposé il y a maintenant plusieurs jours au Ministère des Sports un plan de déconfinement Voile #EnviedEmbruns. Ce dernier est consultable ici. Comme vous pourrez le lire, il s'articule autour de trois phases et il s'appuie sur vos structures car c'est dans vos établissements que nous rappellerons les bons gestes, que nous pourrons gérer les flux et les distanciations sociales.

 

En parallèle de sa rédaction, nous avons entrepris de nombreuses démarches. Nous avons notamment proposé au Ministre de l'Education Nationale que les clubs de voile qui ont pour habitude d'organiser l'activité voile scolaire se mettent à sa disposition et intègrent son plan de retour à l'école. Chaque année, nous accueillons plus de 200 000 élèves que ce soit en activité Voile à l'Ecole ou bien en Classe de Mer. Nous avons donc une véritable expertise et une carte à jouer avec le Ministère de l'Education Nationale avec qui nous entretenons de très bonnes relations via différents projets (UNSS, Projet Leonardo Da Vinci, La Mer est à Vous…).

 

Avec le projet « plages dynamiques » nous suggérons que des couloirs d'accès à la mer soient administrés localement par des structures affiliées partout où cela est possible. Elles sauront encadrer les zones de navigation surveillées. Nous accompagnons également la Confédération du Nautisme et de la Plaisance qui coordonne tout l'écosystème et qui œuvre auprès des parlementaires et du gouvernement pour que la liberté de naviguer puisse être concomitante avec la restauration de la liberté d'aller et venir. La France est un pays nautique, physiquement et culturellement. L'activité voile qu'elle soit en loisir ou en compétition, est pratiquée chaque année par près de 3 millions de nos concitoyens. Économiquement aussi puisque le nautisme au sens large représente près de 140 000 emplois directs et indirects.

 

Ce plan est bien entendu évolutif et s'adaptera aux recommandations et aux précisions écrites du gouvernement. D'ailleurs, dès la semaine prochaine nous vous adresserons de nouveaux éléments, notamment un référentiel sanitairs pour vous aider à organiser au mieux votre club et vos parcours clients. L'objet est d'adopter des mesures de prévention permettant de protéger la santé des différents publics accueillis (clients, usagers, adhérents), celle des professionnels et des collaborateurs bénévoles associés à l'organisation des activités.

 

Côté sportif la réorganisation du calendrier est un enjeu complexe. Ce matin le Ministère des Sports indiquait que les compétitions devaient être suspendues jusqu'au 31 juillet. C'est pourquoi nous recommandons d'annuler vos épreuves se tenant dans cette période et d'éviter au maximum de les reporter pour ne pas mettre en difficulté les structures qui organisent des compétitions durant la deuxième partie de la saison et parce que nous ne pourrons pas désigner tous les arbitres nécessaires à la bonne tenue de ces compétitions. Pour toutes les épreuves de Grade 4 et supérieur notre groupe de travail calendrier va dès la semaine prochaine valider les premières demandes. Par ailleurs le Ministère des Sports vient d'annoncer ce jeudi qu'aucune compétition sportive ne pourra se tenir avant le mois d'août, même à huit-clos.

 

Pour finir, je souhaite évoquer avec vous trois succès. Le premier est lié à la situation actuelle tandis que deux autres sont l'aboutissement de plusieurs mois de travaux. Tel que vous le savez, dès le début de la crise notre priorité a été de savoir comment vous vous portiez. L'Enquête auprès des clubs, menée dans un temps très restreint par les équipes de la FFVoile nous a permis de joindre 76% d'entre vous. C'est une très bonne nouvelle et surtout tous les enseignements que nous pouvons tirer de cette étude s'appuient sur une base solide. Nous avons publié ici les premiers résultats et tel que vous pourrez l'analyser les données sont intéressantes. Elles nous ont aidés à préciser la situation que vous vivez et ainsi conforter nos plans d'actions et nos demandes.

 

Le deuxième dossier que je souhaite mettre en avant c'est l'accord que nous avons obtenu du Ministère du Travail et du Haut-Commissariat aux compétences pour notre projet 100% inclusion « La Mer est à Vous » qui débutera, si les conditions le permettent, en septembre prochain.

 

Enfin la troisième réussite est de votre fait, puisque le Projet Sportif Fédéral FFVoile (Ex CNDS) s'est clôturé lundi dernier et qu'il a recueilli plus de 450 demandes de cofinancement de la part des clubs, ce qui représente une hausse de 140% par rapport à 2019 quand vous déposiez les dossiers directement à l'Agence Nationale du Sport. C'est un vrai succès car vous avez su vous adapter à la nouvelle organisation. Vous faites preuve d'un véritable engagement et vous foisonnez de projets. La conséquence de ce dynamisme est que l'ensemble de vos demandes dépasse le budget alloué par l'ANS ce qui va d'autant plus compliquer le travail de nos commissions. Elles vont maintenant se mettre au travail pour étudier ces nombreuses demandes.

 

La Fédération Française de Voile a adopté, depuis le début de la crise, une attitude exemplaire, responsable et citoyenne, qui s'est traduite par un soutien clair aux consignes gouvernementales. Notre sport a plusieurs atouts à faire valoir pour la reprise des activités notamment par sa pratique au grand air respectueuse des mesures de distanciation sociale mais aussi par son réseau de clubs capables d'accompagner le retour à la navigation dans les meilleures conditions d'aménagement sanitaire et de sécurité. Cet état de fait, nos démarches et l'état des informations que nous possédons aujourd'hui me permettent d'être optimiste. Ceci dit, tel que nous l'a rappelé notre Premier Ministre, les règles peuvent vite évoluer en fonction de l'état sanitaire du pays et de l'exercice de nos responsabilités individuelles et collectives, mais je suis certain qu'en bons marins nous saurons trouver le bon cap, le bon réglage, la bonne vitesse. »

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :